AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
VOTEZ !

Partagez|

Je pensais que tu me détestais... je me trompais ? [Pv Lisbeth]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité

MessageSujet: Je pensais que tu me détestais... je me trompais ? [Pv Lisbeth] Mar 3 Sep - 23:31




Cela ne fait pas très longtemps que j’étais au service de cette famille, enfin surtout du père. Mais parfois quand il n’avait pas vraiment besoin de moi, j’étais au service de sa fille, bien que celle-ci ne semble pas vraiment m’apprécier, elle est froide. Bref, je ne me plains pas, après tout je ne suis pas son frère, ni son ami, seulement « l’esclave » de sa famille. Tout les deux étaient absence, je devais faire le ménage, seulement en nettoyant le meuble dans le salon j’accrochai un vase, un beau vase qui devais couter cher. J’étais dans la merde, la dernière fois que j’avais brisé quelque chose chez mon ancien propriétaire je l’avais payé cher. Faut dire qu’il pouvait être très violent et il avait aussi quelque penchant pervers, mais passons. Je tentais d’arranger le tout, de trouver de la colle quelque chose pour arranger le vase. Mais j’entendis la porte, je ne savais pas qui allait entrer, mais peu importe, je ne m’attendais pas vraiment à recevoir un sourire ou une récompense pour avoir briser un vase. Je me rendis dans le salon où étais le vase, je tomba face à Lisbeth, la fille de celui qui m’avait acheté. « Je euh.. » Je ne savais pas trop quoi dire, surtout que j’entendis d’autres pas, son père devait être là aussi, je me retournai pour voir son père qui regardait les morceaux de vases qui étaient au sol. Voilà peut-être qu’il allait me frapper ? M’envoyer au centre de dressage pour humains rebelles, passant que je me rebellais ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Je pensais que tu me détestais... je me trompais ? [Pv Lisbeth] Mer 4 Sep - 23:53

La journée de cours avait été un peu longue pour l'héritière Woodstock, les cours qu'elle avait eu ne l'avait guerre passionnés, peut-être parce qu'elle ne voulait pas à la base venir en cours, et qu'elle a donc trouvé tout les défauts du monde à la personne qui donnait cours, et puis, elle sentait le regard d'une quelque conque copine blessée dans son orgueil de femme, mais elle ne relève pas, elle s'en fiche royalement, elle n'a qu'à mieux tenir son homme en laisse, elle esquissa un sourire, et range doucement ses affaires, tranquille, elle rentre chez elle, son père était venue la chercher, une des rares fois où elle peut dire qu'il fait son boulot de père, mais dans la voiture, pas un mot ne sort, non. Comme toujours d'ailleurs. Elle se demande pourquoi il est venue la chercher si c'est pour avoir affaire à un pot de chambre comme compagnie. Elle mord sur sa chique, et ne dit rien le long trajet. Elle se contente de voir le paysage changer au fur et à mesure que la voiture roule, une fois garer, elle rentre, elle dépose son sac sans faire attention, et rentre dans le salon. Elle regarde doucement Noah, puis entend son père arrivait. Elle s'avance en faisant style que c'était de sa faute, et regarde son père C'est pas de sa faute, c'est la mienne, j'ai voulu prendre une feuille dans le meuble, et j'ai fait tomber le vase. Le regard de son père est froid, mais elle tient tête, il soupire, disant qu'il en trouve un autre, peut-être fatigué de cette journée de travail, elle s'en fiche, il soupire, et s'en va. Elle se retourne vers Noah, sans vraiment sourire, et s'abaisse pour ramasser les morceaux. Ce n'est rien, il était affreux ce vase de toute façon.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Je pensais que tu me détestais... je me trompais ? [Pv Lisbeth] Jeu 5 Sep - 0:05

Je ne m'attendais pas du tout à ça, moi qui s'attendait à se faire engueuler, je fus surpris parce ce que j'entendis, elle venait de prendre la responsabilité pour l'erreur que moi j'avais fait. Son père n'avait pas fait grand chose, il avait simplement soupirer et il était parti. Celle-ci se retourna vers moi, me disant que c'était rien, qu'il était horrible ce vase. Je ne savais pas trop comment réagir, mais je m'accroupis afin de l'aider ou plutôt ramasser à sa place, c'était mon « travail » non ? Je lui dis donc : « Merci.., mais pourquoi vous avez fais ça? Pourquoi dire que c'est vous qui avez fait tomber le vase ? » Je la vouvoyais, par politesse, mais aussi parce que j'avais été habitué à parler ainsi à mes maitre. J'étais surpris, après avoir fait un tas des morceaux de vase j'étais parti chercher une poubelle afin de mettre les morceaux, j'avais aussi pris un balai pour m'assurer qu'il ne restait rien. Parce que là, si quelque se coupait en marchant sur un bout de vase personne ne pourrait s'accuser à ma place. Je fini de ramasser le dégâts et regarda celle-ci. Je ne comprenais pas pourquoi elle avait fait ça, après les deux mois que j'ai passé ici, elle ne m'a jamais vraiment parlé, sourit ou quoi ce soi. Si elle me parlait c'était surtout pour me demander de faire quelque chose, tout comme son père d'ailleurs. En faite, la seule personne à qui je pouvais parler normalement c'était Soanne, qui était elle aussi au service de cette famille. Bien que elle, passe son temps à tout discuter les « ordres » qui ne fait rien de ce qu'elle devrait. Donc, normalement c'était moi qui se retrouvais à faire les choses à sa place. J'avais une nature plus serviable, peut-être parce que j'étais tout jeune quand je fus acheté pour la première fois. J'avais donc habitué jeune à faire ce que l'on me demande, les coups m'avaient fait comprendre que ça servait à rien de discuter, de critiquer, pour éviter les coups valait mieux faire ce que l'on me demandait... Malgré tout, je me vois mal laisser Soanne dans la merde parce qu'elle ne faisait rien, parfois elle venait m'aider, mais c'était rare...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Je pensais que tu me détestais... je me trompais ? [Pv Lisbeth] Dim 8 Sep - 11:55

 Même si elle ne le montrait pas, elle considérait les gens comme Soanne et Noah comme des personnes normales, elle était juste le genre de fille qui ne s'attache pas, où du moins, qui ne prend un tel risque. Elle sait que si elle s'attache, elle risque de subir à nouveau le mal qu'elle déjà eu, elle risque de tomber sur un autre Andrew, même si elle n'est plus vraiment une adolescente. Même si elle n'est plus une enfant. Elle préfère fuir, alors, c'est peut-être étonnant pour des gens comme Noah, docile, qu'elle prend la responsabilité de son erreur, mais c'est sa façon de montrer qu'elle a conscience qu'il est là. Comme quand elle s'est pris la gifle à la place de Soanne. Elle lui dit qu'elle n'aime pas le vase, et si ça ne tenait qu'à elle, il aurait été valsé dans les ordures depuis un moment. Elle esquisse un sourire, même si elle trouve le vouvoiement de trop. Elle attend qu'il est fini, et lui offre un second sourire. Par rapport à Soanne, lui était plus doux, presque adorable. Ne me vouvoie pas, je ne suis pas une vieille femme ou la reine d'Angleterre. Et ne me remercie pas, je ne vois pas pourquoi tu devrais subir la colère d'un con comme mon père pour une mocheté pareille. Elle lui offre un troisième sourire, chose qu'il doit être le seul dans cette maison, avec sa mère, de voir qu'elle sourit. Soanne était trop sauvage, et quand à son père, trop dans son métier et son argent pour voir que sa fille était aussi aimable qu'un pot de chambre. Elle se surprenait parfois à plaindre Noah d'avoir atterri dans une famille pareille, il méritait mieux, il méritait au moins une famille qui baignait dans l'amour, ou une connerie pareille. Noah était mal tombé, pour Soanne, elle pourrait tomber sur pire, et puis, sans qu'elle sache pourquoi, elle ne voulait pas voir partir Soanne. Elle attend qu'il ai fini ce qu'il fait, le regard, même si cette fois, elle ne sourit plus, mais elle n'est pas froide, ou distante, elle est juste comme les autres. Tu sais Noah, tu n'as pas à faire tout ce que tu fais. Tu en fais trop, t'es un être humain, pas une chose, et puis, dis merde ou une deux fois. On est pas une famille parfaite, alors toi ne sois parfait. Dans le pire des cas, je couvrirai tes arrières. C'est adorable ce que tu fais mais ... Tu n'es pas un esclave non plus ... Elle dit ça, songeuse, parce qu'en faite, elle a assez vu ce qu'il faisait pour trouver ça injuste. Même s'il a été acheté, il n'a pas en faire autant, Soanne en faisait même pas le quart. Après tout, tu pourrais tomber mieux, avec des gens qui pourront t'aimer comme un fils ou une frère, des gens normaux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Je pensais que tu me détestais... je me trompais ? [Pv Lisbeth] Dim 8 Sep - 12:20

Si plusieurs me considérait comme un esclave, d'autre comme ça semblait être le cas pour Lisbeth, me considérait comme un humain. Elle ne voulait pas que je la vouvoie, son père lui tenait à ce que je le fasse. J'hocha simplement la tête, je la tutoierais si c'est ce qu'elle voulait. J'avais fini de tout nettoyer et jeter les morceaux de vase. « C'est pas tout le monde qui serait de ton avis, on m'a acheté alors pour eux je suis un esclave oui, je suis leur chose... je l'ai accepté, ça sert à rien de me plaindre. Ça me dérange pas de faire tout ça... » Ça m'occupait après tout, je n'étais pas aux études comme elle, c'était en quelque sorte mon travail ça. Soanne ne faisait pas grand chose et le trois quart du temps c'était moi qui faisait ses taches pour pas qu'elle n'ai de problèmes. Je pensais aux autres avant moi et ça risque d'être toujours ainsi. J'eus un petit sourire quand elle m'affirmait que j'aurais pu tomber sur mieux, une famille qui aurait pu me traiter comme un fils, un frère. « J'aurais pu tomber sur pire aussi... » Je pensais un moment à l'homme à qui j'appartenais avant. Qui m'avait violé, battu, ici c'était presque le paradis contrairement à avant. « J'ai connu bien pire que de vivre ici, que d'être à ton père. »

Je repensait à la première fois que l'homme m'avait touché, m'avait forcer à coucher afin lui, c'était horrible, j'avais pleuré durant des heures. Pour ne plus m'entendre il m'avait enfermé dehors, il m'avait attaché pour pas que je tente de me sauver, comme un chien. J'avais dormi frigorifié dans l'herbe à moitié nu. Je sortis de mes pensées et enfonça les mains dans mes poches avant d'hausser les épaules et dire : « Je vais pas vou.. te déranger plus longtemps.. si t'as besoin de quelque chose... hésite pas. » J'allais repartir, je me disais qu'elle avait mieux à faire que de parler avec moi. Elle avait sûrement des études pour ses cours, ou un voir un gars avec qui elle allait passer la nuit. Je l'avais souvent entendus la nuit, faut dire qu'elle était vraiment mignonne, il était normal qu'elle attire autant d'homme, si j'étais libre, sûrement que j'aurais pu penser un jour l'attirer, mais j'avais remarquer sa façon de regarder Soanne, j'avais l'impression qu'elle ressentait quelque chose pour elle. Je pouvais me tromper, car sa façon de parler avec Soanne pouvait laisser croire qu'elle était tel chat et chien. J'avais pris la direction de la cuisine pour finir le ménage, ce que je faisais avant de briser le vase..
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Je pensais que tu me détestais... je me trompais ? [Pv Lisbeth]

Revenir en haut Aller en bas

Je pensais que tu me détestais... je me trompais ? [Pv Lisbeth]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ PLAY WITH MYSELF :: Défouloir & partenariat :: Les longues lettres échangées-