AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
VOTEZ !

Partagez|

Aider par choix, c'est tellement mieux que d'être obliger... [pv Pandora]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité

MessageSujet: Aider par choix, c'est tellement mieux que d'être obliger... [pv Pandora] Mer 4 Sep - 17:34




J'avais « congé » enfin si on veut, j'avais en quelque sorte un jour de repos, Lisbeth comme son père n'avait pas besoin de moi. J'avais décidé d'en profiter pour aller voir Pandora afin de l'aider un peu. Elle a une petite fille de deux ans et elle est mère célibataire. Ça me faisait plaisir de l'aider, de prendre cette journée pour aller la voir afin de l'aider, cuisiner des plats ou simplement m'occuper de sa fille. Parler avec elle, je m'entendant bien avec elle. Je ne lui appartient pas, mais je l'aide par mon propre choix. C'est d'ailleurs moi qui lui avait proposer vu qu'elle semblait avoir du mal à s'en sortir seule, qu'elle semblait avoir besoin d'aide un peu. Je quittais la demeure des Woodstock afin de me rendre au logement de mon amie, je portais une paire de jeans et un t-shirt simple. Faut dire qu'en tant que « esclave » c'était pas à moi qu'on offrait les plus beaux vêtements en ville, je faisais avec ce qu'on me donnait et je ne me plaignais pas. Ça pouvait pas être pire de ce que j'ai vécu avec l'homme qui m'a acheter à mes parents. Elle m'avait ouvert et sa petite fille que je commençais à bien connaitre maintenant était venu en courant pour me sauter dans les bras. Je lui adressais un sourire et lui dit bonjour puis je m'adressai à sa mère : « Salut, vous allez bien ? » Même si ça faisait quelques mois, j'avais du mal à perdre l'habitude de la tutoyer j'avais été assez frapper pour que l'on me dise de toujours vouvoyer les « humains libres » ceux qui pourrait m'acheter. Je tenais sa fille dans ses bras et avait appuyer sa tête sur mon épaule en souriant. Puis je déposai sa fille au sol qui s'agrippais à mon jeans comme si elle ne voulait pas me quitter, faut dire qu'elle devait commencer à être habituer à me voir vu que pour aider sa mère je venais quand je pouvais pour m'occuper d'elle, cuisiner, etc. Elle aimait d'ailleurs beaucoup quand je faisais mon gâteau au chocolat, je pourrais peut-être lui en faire un aujourd'hui, je suis sûr qu'elle serait contente. Cette petite avait une enfance comme j'avais pas eu la chance d'en avoir une.
Revenir en haut Aller en bas

Aider par choix, c'est tellement mieux que d'être obliger... [pv Pandora]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ PLAY WITH MYSELF :: Défouloir & partenariat :: Les longues lettres échangées-