AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
VOTEZ !

Partagez|

( Soanne) Parce que la vérité, c’est que je suis dingue de cette fille, j’y peux rien c’est comme ça, et je suis dingue d’elle.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité

MessageSujet: ( Soanne) Parce que la vérité, c’est que je suis dingue de cette fille, j’y peux rien c’est comme ça, et je suis dingue d’elle. Mar 10 Sep - 22:01

You trying to punish me back, and it was horrible because, really I’d die for you. I love you, I love you so much it’s killing me.


Il doit être neuf heures lors que la brunette ouvre les yeux, elle s'étonne de l'heure qu'il est. Elle se lève rarement aussi tard, même si neuf heures, ce n'est pas vraiment tard non plus. Depuis qu'elle suit les cours, elle ne s'est pas levé plus tard que huit heures moins le quart. Dans tout les cas, aujourd'hui, il est neuf heure quand son corps estime qu'elle est assez reposée pour une journée banale. Elle se lève en s'étirant comme un chat, enfile un truc qui traîne à terre, c'est à dire, le t-shirt de Soanne. Elle l'enfile avec un short et file dans la cuisine, il y a encore personne, alors elle profite de manger comme elle l'entend. Elle déjeune comme une bonne, et regarde le mot laissé à son père pour Soanne, elle le lit vite fait, et le met à la poubelle. Elle prépare un plateau avec des croissants, un verre de jus d'orange, et un thermos de café avec deux tasses. Elle regarde vite fait, et sourit, avant de prendre la direction de la chambre de Soanne. Elle met un paquet de cigarette sur le plateau avant de rentrer dans la chambre, aussi discrète qu'un chat elle dépose le plateau sur la table de nuit, du côté de Soanne, et se faufile dans ses draps, avec un sourire d'ange. L'air de dire, m'en veut pas. Ca part d'une bonne attention quand elle estime qu'elle est assez réveillée, elle lui fait un sourire frais, et franc, et lâche. J'ai apporté le petit déjeuné. Croissants, café, jus d'orange. Il n'avait plus de confiture. On ira en racheter aujourd'hui ? Je t'invite à passé la journée avec moi, évidemment, si tu le souhaite. Elle se retient de déposer un baiser sur le nez, et se cache derrière un sourire. Je t'offre la bouffe, et tout ce que tu veux, en faite. J'ai ...envie que cette journée soit à toi, mais elle ne dit pas la suite de la phrase. Elle se tait d'une fois, et ferme les yeux. Alors, ça te dis ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: ( Soanne) Parce que la vérité, c’est que je suis dingue de cette fille, j’y peux rien c’est comme ça, et je suis dingue d’elle. Mer 11 Sep - 11:49

Je veux une grâce matinée, je quitterai plus jamais mon lit. Plus personne viendra me déranger. Ces pensées traversent l’esprit de Soanne alors qu’elle remonte sa couverture jusqu’au cou pour mieux s’enrouler dedans et se couper du bruit des couloirs. Elle arrive à se rendormir ou plutôt à comater assez profondément pour que le bruit de la porte qui s’ouvre ne la dérange pas. Ce qui n’est pas le cas des draps qui viennent de se soulever à côté d’elle. Son rêve de ne voir personne de la journée ne vient de s’effondrer et c’est des yeux encore endormis mais énervé qui se tourne vers le parasite. Lisbeth les lui brise, à venir se faufiler comme ça, en plus de lui voler ses t-shirt. Elle a bien envie de lui dire d’aller se faire foutre d’ailleurs mais elle se contente de tirer la couverture au-dessus de sa tête en lâchant un grognement mécontent. Pitié, faites que les riches ont des couvertures insonorisé qui laisseront Lisbeth parler dans le vide. Soanne n’est pas matinale et si elle peut éviter la conversation, c’est bien mieux. Même si elle sort doucement la tête des draps à l’évocation du petit-déjeuner. Son regard posé sur la brunette, avant de se retourner vers la table de nuit pour chercher où se trouvaient tous les mets promis. Mais elle se recache rapidement à l’intérieur de son cocon. Lisbeth ne se tait donc jamais ?  Elle aurait pu s’arrêter au jus d’orange au lieu de parler inutilement. « C’est le matin, tais toi. » Petit caprice duquel elle insiste sur les dernière syllabe pour lui faire comprendre que ce serait bien si elle respectait ses demandes. Elle ne sait d’ailleurs pas si c’est sa demande ou non qui a fait stopper Lisbeth de parler mais au moins le silence règne un peu. Jusqu’à ce qu’elle lui demande son avis sur le programme de la journée. Elle repousse la couverture plus loin, pour n’avoir plus que les jambes dans les draps et caché son boxer noir et blanc. Elle se redresse en posant son dos contre la tête du lit. «  J’ai vraiment le choix ?... Si t’arrêtes de parler, je dirai peut-être oui. »Un peu de chantage mais elle se désintéresse vite de son parasite pour se servir un café. Délicat breuvage qui permettra peut-être de trouver Lisbeth moins chiante. «  Un café aussi , je suppose ? » Elle ne lui laisse pas le temps de répondre qu’elle verse déjà le liquide dans la seconde tasse et la fourre dans les mains de la principale intéressé. Elle boit une gorgé du siens, avant de prendre un croissant dans lequel elle mord à pleine dents. « Je savais pas que j’avais signé pour les mauvais coups d’un soir dont je me souviendrais pas. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: ( Soanne) Parce que la vérité, c’est que je suis dingue de cette fille, j’y peux rien c’est comme ça, et je suis dingue d’elle. Mer 11 Sep - 13:42

You trying to punish me back, and it was horrible because, really I’d die for you. I love you, I love you so much it’s killing me.


Le fait qu'elle lui apporte le petit déjeuner, ca part d'une bonne attention, qu'importe comment Soanne le prend, elle est assez de bonne humeur pour supporter les remarques cyniques de sa voisine de chambre. Elle esquisse un sourire, et fait ce qu'elle voulait faire, le petit déjeuner, elle lui apporte au lit, et se glisse dans le lit qui n'est pas le sien. Elle la regarde assez de temps, puis quand elle sent qu'elle est réveillée, elle lui a vite expliqué, mais peut-être trop. Dans tout les cas, elle qui ne s'était jamais réveillée ou assistée un réveil de Soanne, elle sait qu'elle ferait mieux, la première fois de jouer la reine du silence, c'est la meilleure chose à faire, apparemment. Elle peut toujours lui expliquer pourquoi elle parle autant mais ce serait la rendre grognon, et puis, elle l'a "aimablement" demander de le se taire. Ce qu'elle fait. Après tout, elle est une intruse dans une chambre qui n'est pas la sienne, puis elle lui demande de l'accompagné pour la suite de la journée. Je te le propose, c'est que tu as le choix, non ? Elle lui fait un sourire de confiance, puis elle la regarde se mettre contre la tête du lit, sans rien dire, elle reste elle dans les couvertures, elle a froid. C'est une grande frileuse, même si elle met toujours des trucs courts. Elle ferme les yeux, qu'elle réouvre quand elle entend un semblant de proposition pour le café, elle n'a pas le temps de répondre qu'elle la sert déjà, elle se tire des couverture, et prend la tasse, pour se mettre face à elle, en lâchant un petit un merci. Elle reste silencieuse, trempant ses lèvres dans le café, regardant par la fenêtre, songeuse. Elle sort de ses pensées, quand elle entend la remarque de Soanne. Elle cherche encore la provocation dés le matin, elle la regarde dans les yeux, sans rien montrer, et esquisse un sourire ironique. Ouais, c'est ça. Et je nous ai même filmée pour me doigter en nous regardant. Elle vide de le café, et dépose la tasse sur le plateau, en se levant. Alors, tu viens ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: ( Soanne) Parce que la vérité, c’est que je suis dingue de cette fille, j’y peux rien c’est comme ça, et je suis dingue d’elle. Mer 11 Sep - 15:32

Elle ne répond pas aux semblants de questions, c’est les questions pièges. Si elle répond qu’elle veut passer sa journée au calme et tranquillement, ça lui retombera dessus, comme les reproches de faire aucun effort. C’est le cas, elle n’a pas envie de s’approcher de Lisbeth, mais elle ne veut pas l’entendre sortir ces mots de sa bouche. Alors non , elle n’a pas vraiment le choix ne serait-ce que par ce qu’elle désire. Elle se contente de servir les cafés et entamer les croissants. Elle trempe d’ailleurs celui qu’elle a en main dans le breuvage, en attendant la réponse de Lisbeth à ses provocations. L’habitude est tellement grande qu’elle ne serait pas comment lui parler autrement. Elle ne le pense même pas possible. Parler normalement, c’est devenu rare pour elle. Alors avec la brune ou le reste de sa famille, c’est presque impensable. « Tant que tu mouilles pas dans mon lit. » Elle a bien le droit de faire ce qu’elle veut où elle le veut, après tout c’est sa maison. Mais les draps et le lit de Soanne doivent être à peu prêts aussi précieux que sa journée loin de la société à dormir. Aussi sacré. « Je pensais pourtant que t’avais pas besoin des plaisirs solitaires de ce côté-là. » Pour une fois, ce n’est pas un reproche mais elle ne rigole pas non plus. C’est juste une autre pique lancée avec moins de mordant que lorsque l’heure est plus avancée. Heureusement que celle-ci avance et que le lit redevient rapidement sien, même si elle ne peut pas profiter de toute la place au vu du petit déjeuner pas encore terminé. « Vas te laver, tu pues. » Simplement lui dire ok, ça aurait été plus vite mais pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué. Et puis elle ne compte pas être douce comme un agneau, du jour au lendemain avec Lisbeth. Alors si elle peut lui lancer une pique, elle saisira sa chance. « Dépêche-toi ! » Elle termine le dernier bout de croissant qui lui reste entre les doigts et saisit le coussin à côté d’elle pour le lancer sur le parasite. «Et arrête de voler mes t-shirt. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: ( Soanne) Parce que la vérité, c’est que je suis dingue de cette fille, j’y peux rien c’est comme ça, et je suis dingue d’elle. Jeu 12 Sep - 19:21

You trying to punish me back, and it was horrible because, really I’d die for you. I love you, I love you so much it’s killing me.


Elle ne lui aurait fait aucun reproche si elle avait dit non, elle a le choix du libre arbitre, c'est comme ça. Si elle n'avait pas envie, elle pouvait dire non, c'était son choix après tout, de ne pas avoir envie. Elle s'étonne d'être aussi clémente ? Ou une connerie du genre, dans tout les cas, elle était dans son droit de dire non, même c'était fort probable aussi qu'elle dise non, dans tout les cas, elle n'attend pas sa réponse maintenant, elle lui lance une pique sur la présence dans son lit. Soanne lui lance une seconde pique, qu'elle prend avec un sourire tout aussi ironique : T'en fais pas, tu n'auras pas des MST dans ton lit non plus. Elle la regarde droit dans les yeux, l'air de dire, j'ai gagné pour le coup, même si c'était une petite victoire, dans tout les cas. Et l'air de dire aussi que je t'écoute, même si ce n'est pas d'une façon positive. Mais dans un sens, elle est sur son territoire, son lit, sa chambre, tout ça, alors les piques, elle ne peut pas trop les contester. T'en fais pas, c'est seulement pour les looongues nuits d'hivers -petit rire- Parfois, j'aimerai être quelqu'un d'autre. Le reste de la phrase a été doucement, presqu'un murmure, comme si elle regrettait d'être ce qu'elle était. Elle sort du lit, et lui demande plus concrètement si elle veut venir. Elle n'obtient pas à un mais presque que quelque chose comme ça, dans tout les cas, elle lui offre un large sourire, la perspective de passer une journée avec Soanne ça l'enchante plus qu'elle ne l'aurait cru, elle ne répond pas à sa phrase, le sourire en disait long, c'était bien non. Elle commence à partir après le dépêche toi quand elle reçoit un coussin, qu'elle relance une fois qu'elle a fini sa phrase. Arrête de les laisser trainer alors. Elle tire la langue, une fois le coussin relancer. Après tout, ni l'une ni l'autre avait pas tort pour le coup, mais elle s'en fiche, en faîte, elle continuerait à le faire, tant qu'elle laissera trainer ses t-shirt. Elle prend une douche rapide, elle se lave vite fait, elle fait ses cheveux, elle brosse ses dents, elle enfile de nouveaux sous-vetements, un short, et elle remet le t-shirt de Soanne, pour la narguer, puis elle rentre dans sa chambre à elle, et elle prend un sac assez grand, aux allures de grunges, et laisse la porte grande ouverte. Elle prend du déodorante, son portefeuille, ses clés, enfin les clés de la moto, puis elle va dans la chambre de Soanne, et lui lance les clés. Tu me laisses mettre ton t-shirt et tu conduis la moto. On devait faire des courses, mais je les ferai demain, toute seule. Papa part en France dans une heure. Il n'en sera rien. Elle lui fait un gentil sourire, l'air de dire : je t'évite de faire une corvée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: ( Soanne) Parce que la vérité, c’est que je suis dingue de cette fille, j’y peux rien c’est comme ça, et je suis dingue d’elle. Ven 13 Sep - 19:29

Elle n’aime pas laisser Lisbeth gagner et se taire face à ses mots mais elle a réussi cet exploit. Elle espère bien que la brune ne lui offrira pas toutes les MSTs possible comme cadeau de bienvenu dans la famille. Elle l’écoute encore se moquer de sa folle vie sexuelle, sans réagir à sa comparaison. Pour Soanne, ces mots ne sont encore que dans ses moqueries et n’ont pas de réelles importance. Et elle ne veut pas les prendre différemment. «  Ca doit être ennuyant de jamais donner du plaisir, c’est sûr. » Un léger sourire aux lèvres, un peu moqueur mais un sourire quand même. Dans tous les cas, elle n’est pas assez proche pour s’immiscer dans tous les secrets et les petits problèmes de Lisbeth et elle ne veut pas l’être. Le rôle de confidente, ce n’est pas pour elle.  Heureusement d’ailleurs qu’elle récupère le sourire à ce qui ressemble le plus à une acceptation de son invitation. Mais elle ne peut pas la laisser filer avec ses fringues. Après tout elle n’est pas arrivée ici avec rien. C’est la seule chose qu’elle peut dire qui lui appartient ici. Mais pourtant la brune trouve à redire, en lui reprochant son bordel. Elle rattrape de justesse le coussin, avant de la laisser filer. Le reste du petit déjeuner sera calme au moins. Elle prend tout son temps pour finir le second croissant, le café et son jus d’orange en se demandant pourquoi elle n’a pas verrouillé la porte pour passer sa journée tranquillement. Au moins Lisbeth est assez lente pour lui laisser le temps de terminer tranquillement car elle l’accueil avec son jus d’orange à la main pour le vider d’une traite. Ses yeux s’illuminent au chantage pour le t-shirt. Si seulement elle pouvait lui proposer des marchés à chaque fois qu’elle portait un de ses vêtements, ce serait le paradis. « Marché conclu pour le t-shirt. » Si elle arrive à la faire rayonner par cette offre, celle pour les course la désenchante d’un coup.  C’est la seule tâche qui n’est pas une corvée ennuyante. Et c’est bien la seule qu’elle exécute sans se faire prier ou la laisser à quelqu’un d’autre. « J’irai faire les courses, j’ai pas besoin de ton aide pour ça. » La phrase est sortie toute seule , rapidement et trop sèchement. Mais s’il y a bien quelques chose de sacrée dans le fait de s’occuper d’une maison, c’est pouvoir aller faire les courses. Elle se lève vite du lit, pour fouiller dans ses tiroirs après un t-shirt noir à l’effigie d’un groupe rock, un gilet gris et un pantalon assortie aux t-shirt. Sans oublier les sous-vêtements. « C’est ma tâche les courses. Tu peux toujours venir avec si ça te chante mais les courses, c’est moi qui les faits… » Le plaisir de dépenser l’argent d’un autre. « …Trouvé ! » Elle brandit le t-shirt tant recherché pour lequel il a fallut faire tomber une pile de vêtement, avant de filer dans la salle de bain, se laver et se changer. Elle revient en se saisissant des clés posé sur la table près de la porte et de son portefeuille contenant ses maigres économies, qu’elle fourre dans sa poche arrière. « On y va ? » Un léger sourire, très léger. Le temps qu’elle se saissisent de son poignet pour l’emmener chercher la moto. Pressé de conduire ou seulement que la journée s’arrête ? Il faudra que Lisbeth le découvre ou la fasse changer d’avis.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: ( Soanne) Parce que la vérité, c’est que je suis dingue de cette fille, j’y peux rien c’est comme ça, et je suis dingue d’elle.

Revenir en haut Aller en bas

( Soanne) Parce que la vérité, c’est que je suis dingue de cette fille, j’y peux rien c’est comme ça, et je suis dingue d’elle.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ PLAY WITH MYSELF :: Défouloir & partenariat :: Les longues lettres échangées-