AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
VOTEZ !

Partagez|

Lucius Alessandro Lovatu - "Love is a dangerous game to play..."

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Lucius A. Lovatu
avatar
Membre
POSTS : 102
AVATAR : Ian Somerhalder
CRÉDIT : Dreamy (Avatar) & Wild Heart (Signature)
ÂGE : 29 ans.
ACTIVITÉS : Dompteur, PDG d'un casino, gérant d'un Night Club.
ADRESSE : Une résidence à l'abri des regards indisccrets...
MessageSujet: Lucius Alessandro Lovatu - "Love is a dangerous game to play..." Dim 22 Sep - 0:16


Prénom Prénom² Nom

âge 29 ans. date de naissance 31 Janvier 1884. lieu de naissance New York. études et/ou profession PDG d'un casino et d'un Night Club, l'un des meilleurs de Melbourne. situation financière Milliardaire. situation amoureuse Célibataire. orientation sexuelle Hétérosexuel. enfants Non. groupe Dompteur. célébrité Ian Somerhalder

tatouage(s) Oui, habilement dissimulés à l'abri des regards curieux. piercing(s) Non. tabac Il ne fume que si on lui propose une cigarette. alcool Oui, rarement. drogue(s) Non. sexe Oui.

caractère
Lucius est un être à la personnalité complexe... très complexe. Il serait difficile de définir précisément son caractère, tant il varie en fonction des personnes qui sont en face de lui, du contexte et de son humeur générale.

L'une des premières choses à savoir sur Lucius est qu'il ne se fait jamais appeler par son premier prénom. Lorsqu'il se présente, il inverse ses deux prénoms. Lucius est le nom que lui a donné sa mère et il veut que ce privilège reste tel quel. Ainsi, peu de personnes sont au courant de la supercherie. Et il autorise seulement ses plus proches parents à l'appeler Lucius.

On pourrait aisément le qualifier de dangereux. En effet, il ne recule devant rien pour obtenir ce qu'il veut, et pour cela, il est prêt à tout -ou presque. C'est un homme déterminé, autoritaire, exigeant avec lui-même et les autres mais aussi très manipulateur. Son charisme naturel et son tempérament de séducteur sont d'ailleurs des armes qu'il sait utiliser à bon escient, afin de mieux manipuler l'esprit de ses pairs.


Il peut apparaître comme un homme violent, notamment dans ses propos. Il a toujours trouvé la violence et torture psychologique bien plus intéressantes que le combat frontal et physique. Même s'il n'hésite pas à en venir au poings s'il estime cela necéssaire...

Sa confiance en lui peut le rendre arrogant, voire même détestable aux yeux de certains. Mais c'est tout d'abord un être intelligent, observateur, capable de se remettre en questions quand il le faut et de tirer le meilleur de chaque situation.

Il est loyal, fidèle et répond à des principes simples mais qui apparaissent fondamentaux pour lui. Pas de trahison. Une promesse est une promesse. Il mesure la valeur de sa parole et ne la donne que s'il se sait capable de la tenir.

Il apparait comme étant assez mystérieux. Il n'aime pas se dévoiler et préfère écouter les autres parler d'eux plutôt que de parler de lui-même. Il est donc assez discret et plutôt secret.

Taquin, il aime plaisanter. Il est doté un fort sens de l'humour, même si cela peut parfois virer au sarcasme ou à l'ironie. Malgré cela, il apparait calme, sérieux, surtout quand il s'agit de business. Il éprouve d'ailleurs des difficultés à se détacher du travail et prendre du bon temps (autrement qu'avec des femmes...).

Particulièrement attentif aux gens qui l'entourent -et surtout ceux auxquels il tient-, il se montre très protecteur envers ses proches et il se sait capable de la plus grande violence si l'un d'eux est en danger. Il est d'ailleurs possessif en amour, voire même en amitié.
C'est un passionné, malgré ses difficultés à exprimer ce qu'il ressent.

En tant que dompteur, il n'a pas de méthodes particulières : chaque cas est unique et il ressent le besoin d'observer d'abord l'Humain afin de pouvoir s'adapter. La violence ou la douceur, cela importe peu : seul le résultat compte. Le moyen d'y parvenir... Eh bien, il ne s'en soucie pas tant que ça.

Bien qu'assez froid avec les autres, il est capable de s'adoucir et de se montrer particulièrement compréhensif... Enfin, cela arrive seulement dans la sphère privée.

C'est un homme qui tient avant tout à son indépendance. C'est une chose primordiale pour lui et il s'est battu toute sa vie pour l'obtenir. Il déteste l'idée d'avoir besoin de quelqu'un et encore plus d'en être dépendant. Cela le rend assez méfiant. Il accorde peu et très difficilement sa confiance. De ce fait, il s'attache difficilement aux gens et reste donc solitaire, ne comptant que sur lui-même et ses capacités. Il aime tout contrôler, jusque dans les moindres détails. L'imprévu ? Très peu pour lui. Il domine, dirige, envisage chaque possibilité, chaque retournement de situation pour pouvoir y faire face. Contrôler, c'est sa manière de se rassurer. C'est un gage contre l'incertitude et le doute.

derrière l'écran

prénom/pseudo Alex. âge 17 ans. comment as-tu connu le forum Sur Bazzart. ^^ présence sur le forum Tous les jours ! Smilescénario ou personnage inventé Scénario. double compte Non.


Dernière édition par Lucius A. Lovatu le Lun 23 Sep - 20:54, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucius A. Lovatu
avatar
Membre
POSTS : 102
AVATAR : Ian Somerhalder
CRÉDIT : Dreamy (Avatar) & Wild Heart (Signature)
ÂGE : 29 ans.
ACTIVITÉS : Dompteur, PDG d'un casino, gérant d'un Night Club.
ADRESSE : Une résidence à l'abri des regards indisccrets...
MessageSujet: Re: Lucius Alessandro Lovatu - "Love is a dangerous game to play..." Dim 22 Sep - 0:17


votre histoire


Lucius Alessandro Lovatu naquit le 14 Janvier 1884, par une froide nuit d’hiver, à New-York.
Né dans un milieu très aisé, il vécut une enfance et une adolescence sans difficultés particulières. Il eut deux frères plus jeunes que lui et c’était donc sur ses épaules que reposait l’héritage familial.

Son père était un milliardaire, PDG d’une grande entreprise de divertissement. Il n’était pas très présent, privilégiant son travail à sa famille malgré son statut d’homme puissant et déjà richissime.    Sa mère restait à la maison, abandonnant sa carrière d’avocate prometteuse pour se consacrer à l’éducation de ses enfants. Lucius était très proche d’elle et prenait à cœur son rôle d’ainé, acceptant les responsabilités qui allaient avec. Sa mère se plaisait à dire qu’il était l’homme de la famille.

Mis dans le bain des affaires très tôt et porteur d’un héritage conséquent dès son plus jeune âge, il alla dans les écoles privées les plus réputées de l’Etat de New York. C’était un élève particulièrement brillant et sérieux. Il comprit très tôt l’importance de la manipulation dans le monde dans lequel il baignait. Séduire ses professeurs par son talent et son sérieux lui ouvrit les portes des meilleures écoles. Bien que très occupé par ses études, il passait toujours du temps avec sa mère qui se retrouvait seule dans leur résidence principale aux Hamptons, après le départ de ses deux jeunes frères qui avaient tracé leur propre route, l’un dans le monde du cinéma et l’autre dans le domaine des hautes technologies. Il encouragea d’ailleurs longuement sa mère à reprendre son métier d’avocate ou au moins se consacrer à autre chose que la maison, qui était en quelques sortes devenue son refuge. Il en voulait à son père de délaisser ainsi sa douce épouse, qui s’ennuyait à mourir dans leur manoir vide.

Un peu après ses 19 ans, ses parents divorcèrent. Et son père se remaria à peine quelques mois plus tard. Cela anéantit définitivement toutes relations entre son père et lui. Il le tenait pour responsable de la détresse de sa mère qui était entrée dans une profonde dépression suite au divorce, car malgré l’éloignement et le peu de considération que le PDG avait pour elle, elle l’aimait toujours. Le voir se remarier et expulser sa mère de leur maison pour y installer sa nouvelle femme le mit hors de lui. Sa mère s’installa dans une modeste maison, près de la mer, grâce à l’argent qu’elle avait obtenu lors du divorce. Quant à Lucius, il coupa les ponts avec son paternel et se consacra à ses études. Puis il monta son propre business avec le peu d’argent dont il avait hérité et devint rapidement riche, extrêmement riche. Sa mère était fière de sa réussite et lui l’était plus encore, heureux de s’être détaché de l’héritage familial et d’avoir pu réussir de ses propres moyens. L'indépendance.

Néanmoins, son nom l’obligeait à garder la façade d’une famille unie et il n’avait pu se débarrasser complètement de ses obligations en tant que fils Lovatu. Ainsi, il devait se montrer régulièrement aux galas organisés au manoir afin de faire bonne figure. Il jouait avec son père à un jeu dangereux, manipulant la presse et leur entourage de faux amis. Ses séjours au manoir étaient très brefs mais ne faisait qu’augmenter l’animosité qu’il ressentait envers son père et encore plus sa belle-mère…

Il balança sa veste en cuir sur le dossier d’un fauteuil et ôta son T-shirt dans l’idée se prélasser un peu et d’aller prendre un bon bain après le tour de moto qu’il venait de faire. Il traversa le salon de sa suite en s’étirant paresseusement, profitant du calme que lui offrait l’endroit. Dehors, la nuit venait de tomber et il savait qu’il devait en profiter. Demain serait un autre jour, amenant son lot de problèmes : un nouveau gala dans le manoir familial, un bain de foule, les journalistes, les photographes, les questions, l’hypocrisie, les faux-semblants…

Il voulait juste se relaxer un peu avant de travailler sur son nouveau projet quelques heures puis de s’accorder une courte nuit de sommeil.

Trois coups frappés contre la porte.

Il se figea, surpris. Il n’attendait personne. Ses frères étaient loin, le laissant seul face à ses obligations d’ainé de la fratrie. Son père travaillait encore dans son bureau, certainement armé d’un verre de whisky… Et les domestiques savaient pertinemment qu’il ne voulait ni de leur compagnie, ni de leurs services.

Alors qui osait le déranger ?

Il grogna mais décida d’ignorer la personne qui venait l’importuner. Il se glissa dans un bain chaud et s’y relaxa pendant une bonne demi-heure, faisant le vide dans son esprit. Ressourcé, il quitta la gigantesque baignoire et s’habillant seulement d’un pantalon de toile, décidé à travailler dans une tenue plus décontractée et mille fois plus confortable que ses costumes. Après tout, il était chez lui, il pouvait bien s’habiller comme il le désirait. Ici, qui était là pour le juger ?

Il passa la porte de la salle d’eau et se figea net.

Dans son canapé était allongée une magnifique créature, vêtue d’une nuisette qui laissait deviner son corps bien plus qu’elle ne le cachait. Une position aguicheuse, un regard luxurieux, des lèvres rouges sur une peau blanche comme la neige…

Sa belle-mère, à peine plus vieille que lui, semblait avoir pris possession de son canapé préféré.

Il serra les poings, le regard dur et le visage marqué par la répulsion.

« Qu’est-ce que tu fiches ici, Iona ? » lui demanda-t-il d’une voix froide.

La jeune femme s’esclaffa élégamment, abandonnant son lit improvisé pour se diriger vers lui, démarche suggestive à l’appui. Elle le dégoutait. Le révulsait. S’il n’avait pas été élevé par une mère aussi douce et droite que la sienne, il aurait frappé cette femme rien que pour voir disparaitre de ses lèvres cet air satisfait.

« Voyons, Lucius, est-ce là une manière de souhaiter la bienvenue à ta belle-mère ? » minauda-t-elle.

Elle s’approcha encore plus, poussant l’indécence à la frôler de ses mains perverses. Dieu qu’il la haïssait. Avec fermeté, il saisit son poignet pour l’empêcher de le toucher une nouvelle fois.

« Pour toi, c’est Alessandro. » exigea-t-il d’un ton autoritaire.

Il ne voulait pas entendre cette voix qu’il haïssait prononcer le prénom que sa chère mère lui avait donné. Elle ne méritait même pas de l’appeler.

Elle adopta une mine faussement offusquée mais il l’empêcha de parler :
« Est-ce là la vraie Iona qui se tient devant moi ? La croqueuse d’hommes et de diamants, révélée au grand jour, trahissant son mari qu’elle dit aimer pour aller séduire son beau-fils ? »

Elle se recula, se détachant de sa poigne en riant.

« Mais non, Lucius, j’ai toujours été là, et je pense que tu le sais depuis le début… Tout n’est que façades et mensonges dans ce monde et tu le sais, car tu joues à ce jeu mieux que ton père lui-même. Alors pourquoi me repousses-tu ? Ton père n’en saura rien, ce sera notre petit secret si l’on peut dire…
-Tu me dégoûtes. Et ton comportement encore plus. Dégage d’ici. »

Il n’avait pu contenir la rage qui l’habitait. Ainsi, c’était pour cette femme insipide et opportuniste que son père avait quitté sa mère ? Il ne pouvait supporter cette idée. La voir si sûre d’elle, en pleine possession de ses moyens alors que sa propre mère se battait contre la dépression… La voir dans sa maison, celle que sa mère avait mis tant de temps à rendre si accueillante… Il enrageait littéralement.

La jeune femme quitta sa chambre sans se départir de son sourire victorieux.
Et Lucius se jura de se montrer bien plus prudent à l’avenir avec les femmes qu’il fréquenterait.


Et elle avait recommencé. De nombreuses fois. Essayant de le séduire sous le nez de son propre père, toujours plus insistante, alors qu’il ne faisait que la repousser. Un an après cet épisode, son père mourut. Sa belle-mère hérita d’une partie de l’héritage, mais la sienne fut bien plus grosse encore. Il partagea cet argent avec ses frères et sa mère mais même il y avait tellement d’argent… Et sa propre entreprise qui prospérait, faisant de lui un homme de plus en plus puissant et important, cible préférée de la presse à scandale… et des femmes.

Il jouait avec elles. Il manipulait, séduisait, trompait. Un sourire charmeur, un regard hypnotique, un humour raffiné, quelques compliments bien placés et elles tombaient une à une dans ses bras. Il ne leur accordait aucune valeur. Pas de confiance. Il jouait, car cela l’amusait, car il y trouvait un certain plaisir. Et les femmes le décevaient… Encore et encore. Que venaient-elles chercher dans ses bras ? Un peu d’attention ? Non. Elles n’en voulaient pas. Sa fortune ? Elles étaient généralement elles aussi des femmes puissantes, importantes. La sensation d’avoir trouvé son égal ? Non. Elles désiraient être dominées. De la douceur ? Non plus. Elles ne voulaient pas de l’amour, elles voulaient de la passion. Et il la simulait mieux que personne. Il était doué, très doué même. Alors peut-être cherchaient-elles seulement à jouer avec lui ? Mais il était le maître à ce jeu-là. Lorsqu’il désirait une femme, il l’avait. Que ce manque de difficultés pouvait l’ennuyer… Le comportement des femmes le décevait. Il s’en méfiait encore plus, toujours plus.

Il déménagea à Melbourne et y créa un casino. Il confia la gestion de sa première entreprise à son frère et s’arrangea pour la faire fusionner avec celle de leur père. Il avait envie de changer d’air. Il réinstalla sa mère dans le manoir (dont il avait hérité), ainsi que son frère, nouveau patron d’une entreprise dont la valeur se comptait en milliards de dollars.

Pendant sept années, il construisit son nouvel empire, devenant encore plus puissant et dangereux. Ambitieux, comme à son habitude, il fit prospérer son affaire et créa également un Night Club qui devint vite très réputé. Il revenait de temps en temps à New York pour s’assurer du devenir de la société familiale, pour affaires et aussi pour garder contact avec sa mère et sa famille restées sur le continent.

Et ce fut lors d’un court séjour d’affaires qu’il rencontra une jeune demoiselle particulièrement intrigante. Il avait connu de nombreuses femmes et elle n’était pas la plus belle, et encore moins la plus désirable. Mais elle était si différente… Cette aura de mystère qui planait autour d’elle, cette façon de le repousser, sa beauté qui semblait presque innocente… Elle l’intriguait. Beaucoup. Trop même. Elle était devenue une obsession. Il la voulait. Pas comme il avait pu désirer d’autres femmes, non. Il ne voulait pas seulement son corps. Il voulait apprendre à la connaître, découvrir les pensées qui se cachaient derrière ce regard tourmenté, cette histoire unique qui avait fait d’elle un être à part. Il la voulait pour lui seul. Posséder l'exclusivité de son regard, de son corps, de son âme. Il n'avait jamais autant désiré quelqu'un. Possessif ? Oui, et il l'assumait. Une fois à lui, jamais elle ne pourrait partir...

Elle le fascinait, l'attirait comme jamais. Et sa façon de le repousser ne la rendait que plus délicieuse. Difficile d’accès, si proche mais pourtant hors de portée… Il adorait le défi. Elle était une énigme. Une passionnante énigme dont il cherchait jour après jour la solution.

Cette obsession durait depuis un an. Il ne pouvait effacer son visage de sa mémoire. Alors, pour s’occuper en plus de ses activités de PDG, il était devenu un dompteur. Par ennui, mais aussi par intérêt. Etudier le comportement humain, comprendre pour mieux manipuler…  Il n’était pas particulièrement réputé pour sa violence. Mais il savait appuyer là où ça faisait mal. Son sens de l’observation était un atout non négligeable. Il était doué pour comprendre le comportement des Humains. Et les résultats étaient là.

Il était devenu encore plus craint et plus dangereux.

Et il avait appris que cette jeune femme était devenue une humaine. Il n’allait pas hésiter une seule seconde. Il l’aurait. Corps, cœur et âme.






Dernière édition par Lucius A. Lovatu le Lun 23 Sep - 20:58, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessageSujet: Re: Lucius Alessandro Lovatu - "Love is a dangerous game to play..." Dim 22 Sep - 1:15

Bienvenue sur le forum! Super choix d'avatar, au fait faut mettre le lien de ton avatar dans la dernière lignes dans le profil section avatar pour qu'il apparaisse de la bonne taille!
Bonne chance avec ta fiche Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Lucius A. Lovatu
avatar
Membre
POSTS : 102
AVATAR : Ian Somerhalder
CRÉDIT : Dreamy (Avatar) & Wild Heart (Signature)
ÂGE : 29 ans.
ACTIVITÉS : Dompteur, PDG d'un casino, gérant d'un Night Club.
ADRESSE : Une résidence à l'abri des regards indisccrets...
MessageSujet: Re: Lucius Alessandro Lovatu - "Love is a dangerous game to play..." Dim 22 Sep - 1:26

Merci !  
Et merci du tuyau, effectivement, c'est bien mieux quand c'est à la bonne taille ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
J. Lachlan Owens
avatar
Admin
POSTS : 688
AVATAR : ahren stringer
CRÉDIT : bad.blood
ÂGE : vingt-sept piges
ACTIVITÉS : de la musique quand t'es décidé, de la coke quand t'es déchiré
ADRESSE : dans ton studio pourri, que tu ne parviens même pas à payer
MessageSujet: Re: Lucius Alessandro Lovatu - "Love is a dangerous game to play..." Dim 22 Sep - 6:52

Bienvenue à toi, et bonne change pour ta fiche !
Si tu as la moindre question, n'hésite pas. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sue Ukyo
avatar
Admin
POSTS : 608
AVATAR : Alma Helgesson
CRÉDIT : .Reed
ÂGE : 20 ans
ADRESSE : Dans un petit appartement pourris, qui pourtant refuse de tomber en ruine, de s'écrouler dans un soupir.
MessageSujet: Re: Lucius Alessandro Lovatu - "Love is a dangerous game to play..." Dim 22 Sep - 9:26

Bienvenu !

_________________
Skulls
«Ya got me spinning like a ballerina,
Feeling gangsta every time I see ya
You're the king and baby
I'm the queen of disaster, disaster
»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessageSujet: Re: Lucius Alessandro Lovatu - "Love is a dangerous game to play..." Dim 22 Sep - 12:10

Somerhalder puce 

Bienvenue parmi nous, et bonne chance pour ta fiche ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Lucius A. Lovatu
avatar
Membre
POSTS : 102
AVATAR : Ian Somerhalder
CRÉDIT : Dreamy (Avatar) & Wild Heart (Signature)
ÂGE : 29 ans.
ACTIVITÉS : Dompteur, PDG d'un casino, gérant d'un Night Club.
ADRESSE : Une résidence à l'abri des regards indisccrets...
MessageSujet: Re: Lucius Alessandro Lovatu - "Love is a dangerous game to play..." Dim 22 Sep - 12:26

Merci tout le monde ! I love you 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessageSujet: Re: Lucius Alessandro Lovatu - "Love is a dangerous game to play..." Dim 22 Sep - 12:49

Lucius A. Lovatu a écrit:
Merci !  
Et merci du tuyau, effectivement, c'est bien mieux quand c'est à la bonne taille ^^
De rien!
Oui c'est plus joli aussi =)
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Lucius Alessandro Lovatu - "Love is a dangerous game to play..." Dim 22 Sep - 15:08

Bienvenue sur pwm Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Lucius Alessandro Lovatu - "Love is a dangerous game to play..." Dim 22 Sep - 16:15

un autre dompteur I love you
bienvenue sur le forum cute 
Revenir en haut Aller en bas
Daenerys S. Mickealson
avatar
Membre
POSTS : 154
AVATAR : Kristen sexy Stewart
CRÉDIT : Marqué, ouvrez vos petits yeux xD
ÂGE : 22 ans
ACTIVITÉS : Etudiante en médecine avant d'être désormais une esclave...
ADRESSE : Nulle part et partout, surement chez son maître...
MessageSujet: Re: Lucius Alessandro Lovatu - "Love is a dangerous game to play..." Lun 23 Sep - 15:31

OH MON DIEU     
Mon dompteur sexy est là love 
Je te remercie d'avoir pris ce scénario  sex

Attention les filles, cet homme est à moi, pas touche  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucius A. Lovatu
avatar
Membre
POSTS : 102
AVATAR : Ian Somerhalder
CRÉDIT : Dreamy (Avatar) & Wild Heart (Signature)
ÂGE : 29 ans.
ACTIVITÉS : Dompteur, PDG d'un casino, gérant d'un Night Club.
ADRESSE : Une résidence à l'abri des regards indisccrets...
MessageSujet: Re: Lucius Alessandro Lovatu - "Love is a dangerous game to play..." Lun 23 Sep - 21:02

Merci à tous pour vos messages ! love 
Impatiente de pouvoir RP avec vous !
Voyons, voyons, chère Dany, il faut savoir partager 8D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daenerys S. Mickealson
avatar
Membre
POSTS : 154
AVATAR : Kristen sexy Stewart
CRÉDIT : Marqué, ouvrez vos petits yeux xD
ÂGE : 22 ans
ACTIVITÉS : Etudiante en médecine avant d'être désormais une esclave...
ADRESSE : Nulle part et partout, surement chez son maître...
MessageSujet: Re: Lucius Alessandro Lovatu - "Love is a dangerous game to play..." Lun 23 Sep - 21:20

Non non, je ne partage pas, non mais, si je laisse faire, il ne me restera plus rien de toi  

La fiche est superbe, une jolie plume, c'est agréable à lire, je lis cette fiche avec plaisir. Tu as bien su cerner le personnage que je voulais. Pour moi tout est ok, je laisse place aux admins Smile


Dernière édition par Daenerys S. Mickealson le Ven 1 Nov - 22:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucius A. Lovatu
avatar
Membre
POSTS : 102
AVATAR : Ian Somerhalder
CRÉDIT : Dreamy (Avatar) & Wild Heart (Signature)
ÂGE : 29 ans.
ACTIVITÉS : Dompteur, PDG d'un casino, gérant d'un Night Club.
ADRESSE : Une résidence à l'abri des regards indisccrets...
MessageSujet: Re: Lucius Alessandro Lovatu - "Love is a dangerous game to play..." Lun 23 Sep - 21:31

Tu sais bien que je ne désire que toi. :3 mimi 

Merci beaucoup ! love Cela me fait vraiment plaisir !  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daenerys S. Mickealson
avatar
Membre
POSTS : 154
AVATAR : Kristen sexy Stewart
CRÉDIT : Marqué, ouvrez vos petits yeux xD
ÂGE : 22 ans
ACTIVITÉS : Etudiante en médecine avant d'être désormais une esclave...
ADRESSE : Nulle part et partout, surement chez son maître...
MessageSujet: Re: Lucius Alessandro Lovatu - "Love is a dangerous game to play..." Mar 24 Sep - 10:16

Bon...Embarassed 
Si tu ne désires que moi et je suis la plus importante dans ta vie, je veux bien faire des exceptions mimi  

De rien love 

Vivement que tu sois validé et qu'on commence à jouer  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
J. Lachlan Owens
avatar
Admin
POSTS : 688
AVATAR : ahren stringer
CRÉDIT : bad.blood
ÂGE : vingt-sept piges
ACTIVITÉS : de la musique quand t'es décidé, de la coke quand t'es déchiré
ADRESSE : dans ton studio pourri, que tu ne parviens même pas à payer
MessageSujet: Re: Lucius Alessandro Lovatu - "Love is a dangerous game to play..." Mar 24 Sep - 17:26

BIENVENUE !


Quand on a de l'argent, on en veut toujours plus. Et toujours ce que nous ne possédons pas encore. Rolling Eyes 
Ahah, mais c'est sympa tout de même. Et si ta fiche convient à Daenerys, je ne peux que te donner mon accord. Tu es donc validé, Monsieur ! I love you


Bienvenue à Melbourne ! Si tu as la moindre question ou le moindre problème n'hésite pas à contacter le staff. En attendant, je ne peux que te conseiller de faire ta fiche de liens ici car ça reste le meilleur moyen pour se faire des liens sur les forums rpg. Par la suite, tu devrais faire un tour par ici. C'est là que tu trouveras tous les Humains qui sont à vendre si tu souhaites en achetez un. Si tu ne trouves pas chaussure à ton pied il y a bien évidemment toujours les scénarios ici et si tu n’es pas très motivé pour l'instant nous te souhaitons la bienvenue sur le flood Smile Bon jeu !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucius A. Lovatu
avatar
Membre
POSTS : 102
AVATAR : Ian Somerhalder
CRÉDIT : Dreamy (Avatar) & Wild Heart (Signature)
ÂGE : 29 ans.
ACTIVITÉS : Dompteur, PDG d'un casino, gérant d'un Night Club.
ADRESSE : Une résidence à l'abri des regards indisccrets...
MessageSujet: Re: Lucius Alessandro Lovatu - "Love is a dangerous game to play..." Mar 24 Sep - 20:22

Nous sommes toujours attirés par ce que nous ne pouvons avoir... Car nous ne sommes jamais satisfait de ce que nous avons. Smile

Merci beaucoup ! :3 puce 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Lucius Alessandro Lovatu - "Love is a dangerous game to play..."

Revenir en haut Aller en bas

Lucius Alessandro Lovatu - "Love is a dangerous game to play..."

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ PLAY WITH MYSELF :: Papiers :: Carte d'identité :: Humains au poil-