AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
VOTEZ !

Partagez|

Ne laisse pas la colère t'envahir... [pv Andro]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Invité

MessageSujet: Ne laisse pas la colère t'envahir... [pv Andro] Lun 23 Sep - 1:47

J'ai toujours tendance à être trop gentil, c'est ce que Soanne me disait toujours quand j'étais dans la même famille qu'elle. Alors, quand les autres Humains dans la cuisine avec moi alors que je faisais la vaisselle se mit à parler contre moi, contre ma situation. Du fait que le premier jour je m'étais retrouver dans la chambre du Maitre des lieux. Il trouvait que j'avais pas beaucoup de tâches, que c'était facile pour moi, les remarque devenait de plus en plus méchante, humiliante, je faisais comme si je ne les entendaient pas même si les remarques étaient comme des coups de points que l'on me donnait dans le ventre. J'encaisse comme j'avais appris à le faire. Je faisais simplement ce que l'on m'avait demander de faire. Allant ranger la vaisselle propre et essuyer un me bouscula me faisant lâcher l'assiette au sol. Je lâcha un « Merde.. » Je pensais que personne ne l'avait vu, enfin dans les deux personnes qui pouvaient donner des ordres ici. C'est pas un des Humains présent ici qui allait prendre ma défense, dire que c'était pas de ma faute. J'entendis un : " Monsieur, le nouveau a brisé une assiette. " J'avalai de travers, je me redressais pour voir qu'en effet, Andro était tout prêt, avait une vu sur la cuisine. « Désolé, je voulais pas, je vais ramasser.. » Je me dirigea vers l'armoire avec le balais afin de prendre de quoi commencer à nettoyer les morceau de l'assiette qui avait éclaté en touchant le sol...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Ne laisse pas la colère t'envahir... [pv Andro] Lun 23 Sep - 2:16


Longue journée, courte nuit. Étant partie assez tôt appelé par un collègue pour lui venir en aide, j'avais déjà passé une sale nuit m'étant réveillé de trop nombreuses fois par de sales rêves. Autrement dit une seule envie m’obsédait et m'obsède encore en me garant devant la maison, me poser tranquillement. Coupant le moteur, je récupère quelques papiers sur le siège passager rentrant ensuite chez moi en téléphonant a un ami pouvant m'aider sur un truc. La soirée passant ainsi, je dîne en bossant sur certains trucs, laissant comme toujours Lorolaï gérer le reste alors que je me force à ne pas être distrait par la présence, plus très nouvelle, de Noah, qui cependant me trouble toujours autant malgré les deux ou trois semaines qui se soient écoulées. Lorolaï m'apportant un café au salon, je finis par aller rapporter la tasse en cuisine arrêter par ma gouvernante qui m’intercepte voulant discuter avec moi d'un des Humains qui est tombé il y a peu malade et qu'elle pense préférable d'amener pour des soins. Discutant à mi-voix devant la cuisine pour ne pas forcément avertir les autres, mon attention se porte à se qui se passe dans la cuisine, fronçant les sourcils à des messes basses et des regardes vindicatifs... Alors que le brui de vaisselle brisée met fin à la conversation entre "l'Humaine en chef" et moi même. Mawann sortant de la cuisine pour m'indiquer se que je sais déjà, je la laisse monter faire ses tâches mon regard se posant sur les trois personnes "impliquées" la dedans. Désolé, je voulais pas, je vais ramasser... Rentrant dans la pièce, la "gouvernante" se mettant en retrait près de la porte face à mon autorité, j'avance lentement. Lâches ça et recules! J'ordonne avec froideur à Noah alors que je contourne la table centrale rejoignant l'endroit où sont les débris. Regardant les morceaux de porcelaines jonchant le sol, je lâche ma tasse de café dessus l'éclat brisant le silence des lieux, alors que je marche lentement sur les morceaux qui se brisent encore et se réduisent de plus en plus avant de donner un coup de pied dedans éparpillant les débris alors que je lève le regard vers Annie qui semblait ravis de la gaffe du nouveau. vas me chercher de quoi ramasser ça. Bouges toi ! Je lui abois froidement dessus, avant de récupérer violemment le balais des mains de Noah lui lançant un regard sans états d'âmes. Toi tu bouges près de la porte et tu attends. Le laissant passer sans bouger pour lui faciliter le chemin, je tourne lentement le manche du balais entre mes doigts quelques secondes s'écoulant alors que je pointe finalement le bout du balais vers celui qui à bousculer Noah. Quant à toi... je reste froidement calme, présageant fortement se qui va arriver alors que le manches en bois en l'air avant de venir s'arrêter avec brutalité contre son bras une grimace de douleur fendant le visage de mon Humain. Tu sembles avoir oublier quelle est ta place dans ce système là... Et ç ne fait que commencer...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Ne laisse pas la colère t'envahir... [pv Andro] Lun 23 Sep - 10:18

Je ne l'avais pas remarquer, je n'avais pas vu qu'il était tout prêt de la cuisine lorsque l'Humain me bouscula afin de me faire échapper l'assiette, le but était bien sûr de m'attirer la colère du propriétaire des lieux, mais cela ne fonctionna pas. Car Andromak avait tout vu, il avait tout compris. Alors que je m'excusais, il me hurla d'arrêter ça, de reculer, ce que je fis, je crois que je ne l'avais jamais vu autant en colère. Il était effrayant, intimidant, si je ne savais jamais sur quel pied marcher avec lui, qui parfait était doux et gentil et d'autre fois me regardait sans émotion et avec froideur. Il m'arracha le balais des mains, me disant de bouger de là, d'aller près de la porte et d'attendre N'osant rien dire je le contourna afin de me rendre vers la porte, je remarquais Lorolaï, lui lançant un regard inquiet, elle était gentille avec moi et c'était elle la plupart de temps qui me disait quoi faire. Je savais qu'elle était au courant de l'aventure qui avait eu lieu la première journée entre Andromak et moi, mais elle ne semblait pas me juger. Je regardais le dompteur, car là, il n'était que ça, sa voix autoritaire, je l'avais déjà vu être violent, mais pas par ma faute. Car là, c'était ma faute, s'il agissait ainsi ces Humains c'était s'en prendre à moi, si on fait le lien c'est donc ma présence qui dérangeait dans cette demeure. J'aurais aimé disparaitre, je n'osais rien dire, mais je sursauta quand j'entendis l'impact entre le manche du balais et le bras de celui-ci. Je seras les mains, j'aimerais l'arrêter, lui dire de ne pas le frapper. Que c'était pas grave, que tout ça n'était pas grave, que je m'en foutais qu'on parle de moi ainsi, que mon bouscule ou encore qu'on tente de m'attirer des problèmes. Je m'étais jamais retrouvé dans le lit d'Andromak, j'en avais compris que ce n'était qu'un aventure d'une fois, que ça se reproduirais pas et je me disais que les autres Humains s'en rendrait compte et me laisserais donc tranquille.

Le visage de douleur de l'Humain me faisait penser à moi, quand je le vis recevoir un autre coup et un autre, je ne pus m'empêcher d'hurler : « Non arrêtez.. s'il vous plait, faites pas ça! » Je ne savais pas si cela l'allait m'attirer sa colère, je m'en foutais à vrai dire, mais je ne pouvais pas rester ainsi devant autant de violence sans rien faire. Tout le monde c'était retourner vers moi, Lorolaï semblait me lancer un regard du style : " qu'est-ce que tu viens de faire là " et faire non de la tête, je ne bougeais pas de ma place, mais je regardais droit Andromak, je n'avais juste pas rester là à rien faire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Ne laisse pas la colère t'envahir... [pv Andro] Lun 23 Sep - 10:53


Ma journée ne faisant que sombrer encore plus dans un esprit "mauvaise journées", c'est à la cuisine que l'ambiance change totalement passant au glacial en un rien de temps. La cuisine, un endroit où je ne vais que rarement, très rarement, quand parfois j'ai pas la patience de demander un verre d'eau, je me sers moi même, que à plus de quatre heure du matin, il n'y a plus personne dans la maison et que j'ai faim, éveillé par un autre cauchemars tyrannique. Alors sérieusement, avoir besoin de venir ici pour venir foutre le calme entre mes Humains ? Vraiment ?!! Relevant ce foutu baton de bois, que j'ai jamais touché jusqu'à maintenant, n'ayant jamais fais le ménage, il se rabat sur l'homme face à moi alors que je le lâche pour l'attraper par le tee-shirt et le force à se relever. Sérieusement comme si je n'avais que ça à faire de ma vie, passant déjà ma journée à remettre les Rebelles dans le chemin de leur contrat, et voila que le soir ça part aussi en vrille ici. Mes doigts se serrant sur le tissu mon poing s'arme pour le frapper au ventre. Non arrêtez.. s'il vous plait, faites pas ça! Le coup s'arrête dans la lancé, alors que mon bras se fige dans un silence stupéfait de toute la cuisine. Déstabilisé par son audace et sa voix, j'avoue que ça bloque un instant mon coup alors que je tourne lentement la tête vers lui. Lorolaï, vires le moi dans mon bureau ! Et mon poing part cogner le ventre de l'Humain alors que je le laisse tomber au sol avec dédain. J'entends la femme ordonner "sèchement" à Noah de sortir alors qu'elle le pousse à l'extérieur vers le bureau. Moi, j'en ai pas finis [...]

Montant les marches en croisant Lorolaï qui ne dit rien même si son regard en dit long, je la fixe froidement lui demandant d'aller aider Steeven à regagner sa chambre et veiller à se qu'il aille "bien". Je monte donc à l'étage rentrant dans mon bureau glacial et furieux alors que ma porte se referme lentement. Je pose le regard sur Noah, sans pour autant parler alors qu'intérieurement je lutte pour ne pas prendre sa tête et la faire violemment rencontrer mon bureau. C'est se que je devrais faire, réellement, comme à chaque fois qu'un nouvel Humain arrive et semble un instant oublier son rang pour réagir quand je punis quelqu'un. Je sais que de vrais faire ça, que je dois faire ça ! Pourtant... sa réaction et son regard à la limite de l'horreur. Dégouté que cela me touche tant, je marche contournant mon bureau alors que j'appuie mes deux mains dessus sans cesser de le regarder. Je t'avais demandé de faire PROFIL BAS ! Oui la fin de ma phrase explose sérieusement en colère alors que je crache les derniers mots avec hargne le fixant furieux. Pour qui t'es-tu prit en parlant ainsi ?! JE DOIS TE RAPPELER TON RANG ?! Mon poing frappant le bureau je continue de le regarder.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Ne laisse pas la colère t'envahir... [pv Andro] Lun 23 Sep - 15:13

J'étais intervenu, c'était une erreur, je n'aurais jamais du faire cela, mais je n'avais pas pu m'en empêcher, je ne pouvais juste par rester là à rien faire, je regarder le frapper parce qu'il m'avait bousculer et avait dit des choses méchantes à mon sujet. Andromak avait hurler à Lorolaï de m'emmener dans son bureau, ce qu'elle fit. Je tournais en rond dans le bureau, je ne savais pas ce qu'il allait me faire, est-ce qu'allait aller me frapper? Me renvoyer, m'enfermer, j'en savais rien. La porte s'ouvrit et je le vis entrer, ça se voyait tout de suite qu'il était en colère. Ses yeux n'exprimait que ça en ce moment, je reculai. Il me faisait peur là, mais vraiment, jamais il ne m'avait regarder avec un regard aussi menaçant. Il m'avait hurler dessus, me disant que je devais garder un profil bas, ne pas me faire remarquer. Me demandant s'il devait me rappeler mon rang. Je n'aurais pas du parler, il frappa le bureau, me faisant sursauter légèrement et reculer. Mon dos touchait le mur, je ne pouvais pas plus m'éloigner de lui. Pourtant je le regardais et je lui répondis avec par contre moins d'assurance que quand je lui avais crier d'arrêter. « Je suis désolé... mais je pouvais pas rester à rien faire, vous regarder le frapper à cause de moi... » J'étais sur qu'il allait me frapper, pourtant je n'ai pas lever le bras pour me défendre, mais je ne pouvais pas non plus plus me reculer. L'homme qui m'avait branler, qui avait coucher avec moi semblait avoir complètement disparu et j'avais l'impression que plus jamais je ne verrais cet homme, malheureusement. J'avais le goût de me sauver en courant, mais je me doutais que ça ferais qu'empirer les choses, alors j'ajoutai simplement : « Vous avez juste à me frapper, je m'en fous... je pouvais juste pas rester là et rien dire... » Je baissa la tête un instant pour ensuite le regarder dans les yeux, je ne le détestais pas, j'avais juste peur de ce qu'il pourrait me faire, même si je savais que je pourrais rien faire pour l'en empêcher...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Ne laisse pas la colère t'envahir... [pv Andro] Lun 23 Sep - 15:43


Énervé par cette tournure de soirée, qui me fait suer, je termine donc dans mon bureau sachant très bien que s'en est pas encore finit.Ayant été assez pris ces derniers temps, je n'ai pas vraiment reparler à Noah depuis son premier jour ici, depuis l'épisode de la chambre et tous le reste. Et évidement quand y'en a la possibilité, c'est par ce stupide Humain crois devoir être le bon samaritain de la maison. Faire profil bas, j'ai pas demander la mer à boire ! Juste qu'il se la ramène pas, et c'est vrai quoi de mieux que d'intervenir quand je suis en train de m'occuper d'un de ces compères ?!! Je le vois reculer alors que je le fixe entre colère alors qu'au fond le voir réagir comme ça à me colère me donne envie de gerber. Frappant mon bureau plutôt que lui, cependant sa réaction est quasiment la même à si j'avais porté la main sur lui alors que ma mâchoire se contracte ma colère se renforçant mais étonnamment c'est contre moi que j'en ai. Je suis désolé... mais je pouvais pas rester à rien faire, vous regarder le frapper à cause de moi... A cause de lui ? Sa "sollicitude" envers les autres Humains me surprend alors que je contourne le bureau m'appuyant sur le bord. Je le fixe froidement. Ce n'est pas à toi d'intervenir ! Je réplique avec sécheresse cependant baissant le ton en essayant de me calmer alors que je le vois continuer de reculer pour bientôt finir "bloquer" contre le mur. Le pire est que d'habitude je suis ravis de voir à quel point les Humains savent leur places dans leurs maison, comprennent qu'ils n'ont pas à lever un simple doigt de rébellion sinon je réplique. Pourtant là... sa réaction m'insupporte, m'énerve, me dégoute. Je me détache du bureau le rejoignant avec lenteur.

Vous avez juste à me frapper, je m'en fous... je pouvais juste pas rester là et rien dire... Je ne répond rien? Juste à le frapper ? Déjà que généralement, je ne suis pas du genre à agir "injustement" envers les Humains que j'ai essayant un minimum de savoir se qui se passe avant de punir, mais alors là... c'est pire encore alors que je sais très bien que ce n'est pas lui qui a commencé cela. Le rejoignant, je m'approche assez pour n'être qu'à quelques centimètres à peine de son visage le regardant avec sévérité. La prochaine fois qu'un incident comme cela se passe... Non seulement tu regarderas mais tu la fermeras. Et je ne veux pas entendre la moindre réplique sur ça sinon je te promet que tu regretteras amèrement tes simples cicatrices. Je suis clair ?!!! Je prononce à mi-voix menaçant alors que ma main se pose sur le mur lui laissant pas la moindre chance de s'éclipser alors que je continue à le fixer. Menace en l'air, j'en ai vaguement conscience... Priant légèrement pour qu'il ne me force pas à dépasser les limites... pas que j'en sois incapable, je me connais, mais parce que ça me tuerait réellement.
Le fixant un moment je serre les dents. Je vais pas être sur ton dos sans arrêt... mais je sais très bien se qui s'est passé dans la cuisine. Tu peux les défendre si tu veux, mais la prochaine fois je t'évincerais pas sous prétexte que j'ai vu qui était le responsable.. Je réplique avec lenteur et plus de douceur, le fixant avec intensité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Ne laisse pas la colère t'envahir... [pv Andro] Lun 23 Sep - 16:19

J'avais pensé un moment qu'il était peut-être différent des autres, différents de mon premier propriétaire, mais le voir agir ainsi, frapper avec le balais cet Humain pour une simple assiette, m'avait montrer qu'il était comme les autres. J'avais peur de lui en ce moment, j'aimerais ne pas être là, ne pas être dans la même pièce que lui, seul. Alors que la première journée c'est ce que je voulais, être seul avec lui, profiter de sa présence. À ce moment-là, il ne me regardais pas avec de la colère que comme en ce moment. M'affirmant que ce n'était pas à moi d'intervenir, il s'approchait de moi, j'aurais aimé pouvoir reculer encore, mais je ne pouvais pas, le mur me bloquait, je déglutis difficilement alors que je le sentais tout prêt de moi, à quelque centimètre de moi. Durant un moment je fus sûr qu'il allait me frapper. Mais non, il se contenta de me menacer, que si ça se reproduisait que je devrais la fermer et regarder. Je ne sais pas si j'en serais capable, si j'étais obéissant la violence, tout ce que j'avais subi, ça ne faisait que me dégouter, si je le laissais faire sans rien dire je ne pourrais plus me regarder en face, ni le regarder. Déjà j'avais juste hâte de le voir partir du bureau, qu'il me dise de dégagé. Il me menaçait de le faire regretter si j'intervenais, je verrais à ce moment, mais là je ne pus que hocher la tête pour dire que j'avais compris. Quand il leva le bras je fermais les yeux quelques secondes afin de ne pas voir le coup venir, mais quand je rouvris les yeux, il avait seulement déposer sa main à côté de ma tête. M'empêchant de partir. Il me disait que je pouvais les défendre si je voulais, me disant qu'il savait ce qui s'était passé, fuyant son regard je ne pu que dire : « J'ai échapper une assiette c'était de ma faute, pas la sienne, j'aurais du mieux la tenir... » Il m'avait bousculer oui, mais j'aurais peut-être mieux tenir l'assiette et tout cela aurait été éviter, je m'en voulais et comment j'arriverais à regarder et rester dans les mêmes pièces que les autres Humains, qui n'allait m'en vouloir qu'encore plus pour avoir échapper à une conséquence... Je croisa son regard que quelque secondes, n'arrivant pas à le regarder dans les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Ne laisse pas la colère t'envahir... [pv Andro] Lun 23 Sep - 16:38


Passant ma main sur le mur, je le vois un long moment fermer les yeux alors que sa peur que je le frappe m'insupporte. Je sus un dompteur, j'en ai rien à faire des sentiments des Humains face à ça.Bon ok généralement, je m'énerve pas à ce point et c'est rare que j'en vienne aux mains ou aux coups envers mes propres Humains, les Rebelles oui, mais chez moi c'est plutôt du genre à les foutre à des tâches ingrates comme punitions mais là... ce mec perturbe totalement cette maison. Moi y compris, se que j'ai vraiment du mal à supporter.   J'ai échapper une assiette c'était de ma faute, pas la sienne, j'aurais du mieux la tenir... Surprit par sa réponse je laisse échapper un rire surprit et amusé par la stupidité qu'il vient de sortir à voix hautes. Je le fixe un instant alors que je sens son regard fuyant le mien. Je soupire un moment. Regardes moi. ... J'ordonne cependant sans élevé la voix alors que mon index vient sans effort faire tourner son visage pour qu'il me fixe. Alors que je reste un moment silencieux. Well... je ferais peut-être mieux de rester en colère parce que en dehors de ça j'ai d'autre pensées qui me viennent en tête... Je soupire en le lâchant et m'éloignant de lui. Vas finir se que tu faisais. Et informes Lorolaï que tous les Humains qui étaient impliqué dans l'incident de l cuisine, vous rester ici ce soir. Même si vous avez plus rien à faire, je vous interdis de sortir. Je réplique avant de lui faire signe de sortir allant me poser sur on bureau excédé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Ne laisse pas la colère t'envahir... [pv Andro] Lun 23 Sep - 16:53

"Regardes moi" je ne voulais pas, j'en avais pas envie, mais il me fit tourner la tête afin de le regarder, puis recula fin de me dire quoi faire, quand il eu fini je répondis simplement : « Oui, Monsieur.. » Je sortis du bureau et pu enfin respirer normalement alors que je me rendis dans la cuisine et transmis le message à celle-ci, je fini la vaisselle sans problème cette fois. Elle n'avait rien à me faire faire, je quittais la cuisine pour me rendre dans ma chambre, fermer la fenêtre et m'asseoir sur mon lit, je pris la guitare que j'avais pu m'acheter, Lorolaï m'avait vu la fixer et m'avait encourager à l'acheter, me disant que ça serait un bon passe temps. Je m'appuya contre le mur ma chambre, assis avec la guitare et commença à toucher les cordes. Pour faire une mélodie que j'avais créer avec les accords que je connaissais, ne voulant pas attirer l'attention, je jouais le moins fort possible même si proche de ma porte on devait m'attendre. Je ferma les yeux un instant, je me sentais mieux, bien. Et continuai de laisser mes doigts faire vibrer les cordes afin de produire la mélodie. Je n'entendis pas la porte s'ouvrir, je ne vis rien non plus, puisque j'avais les yeux fermer...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Ne laisse pas la colère t'envahir... [pv Andro] Lun 23 Sep - 17:14


Le laissant sortir, je me serre à boire alors que je me met à travailler pour m'occuper les pensées alors que quelques temps plus tard ma porte s'ouvre sur un Humain qui m'apporte mon portable qui ne fait que sonner au salon, le remerciant, j'écoute les messages avant de me remettre à bosser le calme ayant reprit son règne sur la maison. Monsieur ? j'aimerais pouvoir vous présenter correctement mes excuses... Relevant la tête plus que surprit de voir Steeven devant moi, pâle après les coups qu'il a reçu, mais le visage plutôt calme. Surprit de son geste, cependant j'accepte avec intérêt, le laissant retourner dans ses appartements de l'autre côtés de la maison. Je soupire blasé, alors que je devrais m'en trouver ravis de ce genre de réaction chez mon "personnel". Comment quoi s'énerver et dépasser peut-être un peu les bornes parfois peut amener à calmer un peu tous le monde. Restant donc mon bureau au loin moment, je termine quelques recherches pour le lendemain avant de refermer mon ordinateur laissant Mawann nettoyer seule les lieux alors que je vais au salon me poser un long moment la soirée et la nuit avançant sans que j'arrive à me calmer entièrement alors que je finis par faire un tour dans la maison. Passant dans l'aile ouest, où s'accumulent les quelques chambres des Humains alors que le bruit dans cette partie de la maison est beaucoup plus présent. Je ne dis rien, ayant laissé cette partie à leur occupation, le bruit ne parvenant pas à la partie "habitée" de ma demeure. Je passe donc dans les couloirs avant de soupirer m'arrêtant devant la porte de Noah. Bordel. Parmis les son de disputes, de musique et de télé qui ressortent un peu des portes, le son de sa guitare me parvient alors que je me souviens avoir entendu Lorolaï m'en parler.

Je finis donc par appuyer sur la poignée, ouvrant lentement la porte pour le voir assis sur son lit, sa chambre n'ayant que le stricte nécessaire autour de lui. Refermant la porte derrière moi, je reste silencieux l'observant ainsi jouer. Je suis pas vraiment fan de musique, j'aime ça oui, mais j'ai pas plus de temps que ça à lui accorder... Je l'observe plutôt lui, son air absent alors que ses paupières sont closes. Me posant juste en appuie contre la table qui sert de bureau, je ne m’assois même pas dessus, restant juste à le regarder les bras croiser... Durant un temps je reste ainsi. tu as appris seul à en jouer ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Ne laisse pas la colère t'envahir... [pv Andro] Lun 23 Sep - 17:25

J'avais été surpris que Lorolaï m'autorise à prendre une guitare, même me pousser à en acheter une. J'avais pas hésiter et j'avais accepter l'idée, comme je savais en jouer et que j'aimais ça. Ça me permettait de me plonger dans mon monde, de me sentir un minimum libre, je ne l'avais pas entendu entrer, je ne l'avais pas vu non plus. Je me sentais calme, bien, oubliant presque ce qui étais arrivé. Une fois vient briser mon moment, je sursautai et ouvrit les yeux voyant Andromak dans ma chambre, qu'est-ce qu'il faisait ici? Il semblait plus calme que quelques heures plus tôt quand j'étais dans son bureau. Il me regardais et attendait une réponse, c'était quoi sa question déjà? Ah oui, si j'avais appris à en jouer seul. Je déposais la guitare parterre appuyer contre le mur. « Oui, Monsieur. » Je le regardais un moment, peut-être que je l'avais dérangé ? Peut-être qu'il voulait que je fasse quelque chose pour lui. Je portais un de mes nouveaux jeans tout nuit et un t-shirt simple gris, mais j'étais pied nu. Je m'installa au bord de mon lit, prêt à me lever et lui demandai : « Je peux faire quelque choses pour vous? C'est pour ça que vous êtes ici ? »

Je le regardais pas vraiment dans les yeux, en fait, après ce qui était arrivé dans son bureau je n'avais pas vraiment envie de le regarder dans les yeux, de parler avec lui. Je lui en voulais, mais en même temps j'avais pas le droit de lui en vouloir. C'était lui qui décidait, lui qui pouvait me hurler dessus, me dire quoi faire. Il avait simplement fait ce qui était normal. J'ajoutai rien d'autre approchant mes souliers que j'avais depuis quelques années déjà afin de les mettre si jamais il voulait que je fasse quelque chose pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Ne laisse pas la colère t'envahir... [pv Andro] Lun 23 Sep - 18:23


Le voyant ouvrir les yeux, son sursaut me fait me dire que j'aurais peut être du frapper. Néanmoins je reste où je suis ne bougeant pas, attendant sa réponse alors que j'observe sa guitare neuve. Je détache mes bras les posant en appuie derrière moi sur sa table alors qu'il me fixe semblant surprit de ma présence. Je ne dis rien là-dessus. Oui, Monsieur. Je l'observe sans rien répondre à cela, simple question de curiosité à vrai dire. Non pas que la réponse m'apporte grand chose, je voulais savoir. Donc il a l'air pas mal doué pour avoir appris cela par ses propres moyens non ? Je n'ajoute rien. Le voyant se redresser et lisser la guitare sur le côté, posé sur son matelas alors qu'il avance sur le bords de son lit près à se lever. Je ne dis rien. L'observant en repensant à se qui s'est passé dans la cuisine puis au bureau tout à l'heure, ok j'aurais peut-être pas du réagir si brutalement mais en rien je m'en sens mal, j'ai agis normalement. C'est tout.

Je peux faire quelque choses pour vous? C'est pour ça que vous êtes ici ? Il se redresse près à faire se que je lui demanderais alors que je le vois sur le point d’enfiler ses chaussures, je l'arête d'un geste, levant juste doucement ma main dans le vide pour le faire se stopper. Je le vois fuir mon regard alors que ça me fait légèrement soupirer sans que je dise rien là dessus sur le moment. Non c'est bon tu as rien à me faire. J'avais juste envie de venir... Je répond en prononçant les mots bien que ça m'écorche un peu la bouche de dire ça à voix haute, mais j'en montre aucun signe alors que je continue de le fixer. Je remarque que ses vêtements sont nouveau et donc que Lorolaï a bien eut le temps d'aller l'amener s'en acheter, alors que je l'observe un instant. Sympa les vêtements, mieux qu'avant je me dis.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Ne laisse pas la colère t'envahir... [pv Andro] Lun 23 Sep - 18:34

Il n'ajoutai rien, quand j'ai grandi, mon ancien propriétaire avait une guitare enfin une vieille guitare qui trainait dans la chambre où je dormais. Comme j'avais beaucoup de mal à dormir et que ma chambre était loin de la chambre de l'homme donc je pouvais passer la nuit à jouer de la guitare. J'avais donc avec le temps appris à faire des accords seul faire fonctionner ensemble les différents son. J'aimais ça, ça me faisait beaucoup de bien de me réfugier dans la musique. Alors que je me préparais à me lever il leva la main, me stoppant dans mon mouvement, je me laissais retomber sur le lit alors que j'étais à peine relever. Je me replaçais comme j'étais avant, sans ma guitare par contre, j'avais replié mes jambes contre ma poitrine afin de le regarder. Il m'avait dit ne vouloir que venir, qu'il en avait eu envie. Je fus surpris, il avait voulu venir ici? Pourquoi ? Je ne pensais pas avoir dit cela, je pensais l'avoir juste penser mais un : « Pourquoi ? » Sorti de mes lèvres. Je ne comprenais pas ce qui pouvait le pousser à vouloir venir ici, dans ma chambre.

Je le regardais, il semblait être comme avant, enfin, comme la première journée, lorsque j'avais envie de lui. Il m'attirait toujours, mais je ne savais plus à quoi m'attendre avec lui. Il était un dompteur, pouvait se montrer violent, sévère et parfois il semblait plus doux, presque, je dis bien, presque gentil avec moi. Je voulais qu'il vienne s'asseoir dans mon lit, devant moi, plutôt que de rester assis là, il voulait parler? Il voulait que je lui fasse comme la première journée? Que je le suce? Coucher avec moi? J'allais sûrement le savoir rapidement... Enfin j'aimerais être fixer sur ses intention...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Ne laisse pas la colère t'envahir... [pv Andro] Lun 23 Sep - 18:45


A moins geste il se rassoit sur son matelas de simple lit une place, la chambre n'étant pas vraiment asse grande pour plus, et puis comme ça comme me l'avait conseillé il y a un temps Lorolaï ça évite de donner trop de raison aux Humains de se mettre à forniquer. Non pas qu'ils le fassent pas, je sais très bien qu'il y en a certains que le font j'en ai strictement rien à faire de leur histoire interne tant que ça n'affecte rien autour, mais au moins ça les obliges à pas s'éterniser des semaines dans la chambre d'un autre. Je me souviens avoir réplique à Lorolaï qu'un lit une place pouvait largement contenir deux personnes, c'était y'a des années, quand je vivais encore dans l'autre maison de taré, la maison familiale. Mais j'ai opté pour les même lit pour cette maison. Anway, l'observant se remettre contre le lit je l'observe un temps. Pourquoi ? Surprit par sa question je l'observe un moment n'ayant pas vraiment de réponse à lui fournir. Observant son armoire fermée, je reviens ensuite à lui accrochant son regard. Je viens pas réclamer ton corps si c'est ça que tu demande. Je t'ai pas acheté pour ça, je l'ai déjà dis. Observant le jardin par la vue de sa fenêtre, je me redresse allant regarder près de la fenêtre le sol, un étage plus bas. Me perdant un temps dans mes pensées, je refais surface en me rappelant dans l'endroit où je suis, et que je ne suis pas seul. Je lui jette un regard. Ca se passe bien pour le moment, ici ?

hs, encore court :/ désolé
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Ne laisse pas la colère t'envahir... [pv Andro] Lun 23 Sep - 18:53

Il me répond que c'était pas pour moi corps qu'il venait, dommage, non c'est pas vrai, en ce moment, je ne pensais pas vraiment à ça. Je le regardais se diriger vers la fenêtre, il regardait dehors, je lui répondis : « C'est pas ça que je voulais dire.. » Je ne voulais pas dire par ma question du ' pourquoi ' si c'était pour profiter de mon corps, mais je voulais juste savoir pourquoi il avait eu envie de venir dans ma chambre et ça il ne me l'avait toujours pas dit. Je me redresse un peu et le regarde, il est beau oui, j'aurais aimé qu'il soit laid, pas attirant, tout aurait été plus simple, je l'aurais simplement détesté et ça n'aurait pas été compliqué. Mais non, il fallait qu'une partie de moi soit attirer par cet homme, que j'ai envie de me retrouver dans ses bras pour une raison que je ne m'expliquait pas. Il me demandait si ça se passait bien, la question était un peu déplacer d'après moi, après tout il avait vu comment ça se passait un peu plus tôt, c'était toujours ainsi je lui répondis donc : « Vous avez vu tant comment ça se passait... » Un petit soupire sortit de mes lèvres et je me redressa et me plaça en position assise avec les jambes allongés. « Et ça ne vous intéresse pas vraiment, vous n'écoutez même pas mes réponses, pourquoi demander ? » C'est vrai, il ne semblait pas porter attention à mes réponses, depuis le début, même la première journée, il me posait des questions pour ne pas écouter la réponse en tous cas c'est l'impression qu'il me donnait.

Hj: t'inquiètes je m'en fou de la longueur c'est le contenu l'important ^^, je reviens après mon deuxième cours.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Ne laisse pas la colère t'envahir... [pv Andro] Lun 23 Sep - 19:17


C'est pas ça que je voulais dire.. Je ne répond rien à cela. Alors donc il ne pensait pas au sexe. Ok, tant pis, j'irais en trouver ailleurs. Aussi attirant qu'il soit j'ai décidé il y a peu - genre avant hier soir alors que je me suis réveiller crevant d'envie pour son corps- que je ne vais plus le toucher, pour le moment ne pas abuser de mon statut. Je sais très bien qu'un jour, ça va péter, je me connais, un jour me foutrais royalement qu'il en ait envie ou non, j'en aurais envie et je ferais comme bon me semble, mais je suis un être humain (et non pas un Humain) donc je peux avoir un contrôle sur mes actes, j'aime l'espérer du moins. Anyway. Je hausse les épaules signifiant que je me doutais un peu qu'il impliquait pas forcément ça... cependant je reste persuadé qu'il y a pensé, c'est obligé, pas la peine de le nier. Je n'en dis rien à voix haute. Continuant de contempler la fenêtre et la vue qu'il y a bien qu'elle ne soit pas des plus exceptionnelle faut dire.

Je lui demande ensuite commence ça se passe, mince je fais des efforts de conversation quoi, faudrait le remarquer. Vous avez vu tant comment ça se passait... Oui, il marque un point, c'est pas faux. Cependant je pensais que c'était peut-être qu'un incident isolé. Beaucoup d'Humains en effet pouvaient se montrer assez... méfiants et pas sur, mais je sais par Lorolaï qu'il y en a aussi en ma possession qui sont très bien, qui n'écoutent, rien se contente de "servir" et de ne pas juger. Faut croire que c'est une minorité... Réfléchissant à cela je suis interrompu dans mes pensées par sa voix qui s'élève de nouveau dans la pièce. Et ça ne vous intéresse pas vraiment, vous n'écoutez même pas mes réponses, pourquoi demander ? Oh oh... Tournant le regard et la tête lentement vers lui je l'observe avec un sourire vaguement amusé par son audace à me parler de la sorte avec franchise. Arquant un sourcils je fais un pas vers son lit. Tu ne devrais pas me parler comme ça... N'en tenant pas vraiment rigueur, ne voulant pas m'énerver de nouveau contre lui et n'en ayant pas besoin nul témoin ayant été ici face à cette scène, je me pose alors sur le coin de son lit près de sa guitare observant la finition et la marque. L'absence de réponse ne veut pas dire que je n'écoutes pas se que tu réponds... tu verras ils finiront par se calmer, peu importe la situation, c'est surtout face à la nouveauté qu'ils agissent comme ça, d'ici peu ça se tassera. Où sinon quand j’achèterais un autre Humain, ils passeront à lui et te laisseront dans l'indifférence la plus totale... Je reprend ensuite en "réponse" à se qu'il m'a expliquer avant de faire remarquer que je ne l'écoutais pas. Prenant sa guitare je la pose à côté du lit la calant contre le mur.

hs: bon courage pour ton cours Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Ne laisse pas la colère t'envahir... [pv Andro] Lun 23 Sep - 19:37

Je le regardais, oui il ne me laissait pas indifférent, oui j'avais pensé vouloir une relation avec lui, mais j'aimerais qu'il me respecte un minimum, mais bon c'est un rêve pour un Humain d'espérer un minimum de respect. Je le regardais un moment, il me dit après ma répliquer que je ne devrais pas lui parler comme ça, pensant qu'il allait se mettre encore un colère j'eus un mouvement de recul surtout qu'il s'était approcher du lit. Mais pourtant il s'installa sur le lit avec moi. Je l'écoutais, il m'écoutais donc, j'en avait pas eu l'impression, pas parce qu'il ne me répondait pas, mais parce qu'il n'avait jamais aucune réaction. Il m'expliqua que la situation allait se tasser, qu'il s'habituerais, j'haussai simplement les épaules pour lui répondre : « J'espère. » Je le vis toucher la guitare, la mettre contre le lit, caler contre le mur. Je pris la guitare dans mes mains, touchai les cordes, je la regardais, ne relevant pas la tête, je lui demandais : « Vous aimez la musique ? » C'était sortit comme ça, s'il ne voulait pas me répondre il avait tout a fait le droit, mais comme il était là, autant discuter plutôt que de passer notre temps à se regarder dans le blancs des yeux.

Hj : merci, mais j'ai pas pu y aller, oublier mon porte-feuille dans l'auto de ma mère et j'avais pu assez d'essence pour faire l'aller retour cache 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Ne laisse pas la colère t'envahir... [pv Andro] Lun 23 Sep - 19:52


Faisant exprès d'ignorer son geste de recul, je ne m'en offusque pas Noah ayant toutes les raisons d'agir ainsi. Dans un sens c'était comme ça que je voulais que mes Humains réagissent, qu'ils ne dépassent pas les limites. Ok ce soir j'y avais été fort, mais cependant s'ils ne dépassent pas les limites, moi je suis du genre à les laisser vivre tranquillement dans ma maison, ils s'occupent de leur boulot, moi du mien et tous se fait.
Je me pose à ses côtés finissant pour lui répondre à se qu'il m'a dit plutôt, alors que je ne le vois pas tellement convaincu. Faudrait peut-être que j'achète un autre Humain, après tous ils le laisseraient peut-être plus rapidement tranquille comme ça, non ? J'espère. Je lui jette un regard ne répondant, me disant qu'avec le temps il s'y habituera. Il verra que ça changera, où sinon faudrait que je couche avec un autre Humain. Eurk, lequel ?! Repoussant ses pensées là, je le vois récupérer sa guitare alors que je l'observe regardant son instrument.  Me posant un peu plus loin sur son lit je m'adosse au mur croisant mes jambes toujours aussi bizarre d'être dans une chambre aussi petite, aussi vide et si peu luxueuse. Mais bon... Vous aimez la musique ? L'observant à sa question je hausse un instant les épaules appuyant ma tête en arrière contre le mur. Tous le monde apprécie la musique... j'en écoute, quand j'ai du temps, mais sans plus. Je réplique en doutant que, possédant une guitare, il doit beaucoup aimer la musique et en faire. L'observant ainsi assis, de profil à moi presque de dos, j'observe ses vêtements, et se qu'il y a en dessous, les vêtements laissant deviner les formes de son corps. Tes derniers propriétaires étaient bien ?

hs ; ah ba bravo, je te félicite   
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Ne laisse pas la colère t'envahir... [pv Andro] Lun 23 Sep - 20:01

J'aimais l'attitude qu'il avait avec moi en ce moment, il était vraiment agréable, il me faisait oublier son caractère de la soirée, dans son bureau. Il s'installa contre le mur, près de moi, mais sans être trop près, il était presque dans mon dos, il me répondit qu'il aimait la musique, mais sans plus. Je lui jetai un petit regard, moi j'adorais la musique, je ne pourrais pas m'en passer. Je regardait ma guitare à propos de mes anciens propriétaires et lui répondit : « Je suis resté seulement trois mois dans la famille que vous avez convaincu de me vendre, avant j'ai toujours été avec le même propriétaire.. » Il devait comprendre de qui je parlais en parlant du dernier propriétaire, c'était lui qui m'avait fait les cicatrices, je me levai afin d'aller déposer la guitare dans son étui afin qu'elle soit en sécurité. Puis je retournai m'asseoir dans le lit m'instant comme lui contre le mur sur mon lit. Mais gardant une distance entre nous, enfin la petite distance possible sur un lit de cet taille. Je ne savais plus trop quoi dire, je lui jetai un coup d'oeil, je me demandais à quoi il pouvait penser, mais je lui demandai plutôt : « Vous aimez quoi.. ? Enfin je veux dire vous aimez faire quoi pour passer le temps ? » S'il n'aimait pas la musique il devait sûrement avoir un autre passe-temps : le sport? la lecture? la télévision? J'en avais aucune idée, peut-être qu'il n'avait pas de temps libres non plus, il était peut-être très occupé, je repliai une jambe contre mon torse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Ne laisse pas la colère t'envahir... [pv Andro] Lun 23 Sep - 20:16


Je suis resté seulement trois mois dans la famille que vous avez convaincu de me vendre, avant j'ai toujours été avec le même propriétaire.. Je sourie intérieurement quand il fait référence au fait que j'ai convaincu ses propriétaires de le revendre. Et encore "convaincu" est plutôt un terme gentil comparé à mes propos mais bon... je voulais Noah, et rien ne m'a empêché de l'acheter. Et puis en tant que dompteur c'est rare qu'on nous refuse quelque chose quand on met autant de coeur à l'ouvrage pour avoir se que l'on souhaite. Trois mois ? Oui c'est vrai que je me souviens avoir vu qu'il venait d'être acheté. Il fait référence à son autre propriétaire et quelques questions me venant en tête, je n'y pense pas vraiment continuant sur le sujet. Mais durant les trois mois... ça a été bien ? Je redemande avec simplicité. Mon regard le suit lorsqu'il va reposer sa guitare alors que dans le léger silence on peut entendre les autres bruits environnants l'aile ouest de ma maison. On peut dormir avec autant de bruit autour de soi ? Je n'en demande rien le voyant revenir sur le lit en se posant à l'identique que moi, un peu plus loin sur le lit.

Vous aimez quoi.. ? Enfin je veux dire vous aimez faire quoi pour passer le temps ? Restant silencieux face à sa curiosité et ses questions je regarde un moment le mur face à moi avant de lui jeter un regard en biais. Je n'ai pas beaucoup de temps à passer... je me lève et je travaille... il m'arrive de passer des semaines à ne presque pas avoir le temps de prendre une douche entre le travail et dormir. Sinon je sors. Beaucoup. Où je lis, même si je n'aime pas forcément cela... enfin c'est paradoxal. Je me perd un peu dans ma réponse parlant plus pour moi même qu'autre chose alors que je tourne la tête vers lui pour l'observer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Ne laisse pas la colère t'envahir... [pv Andro] Lun 23 Sep - 20:25

Je n'avais aucune idée de comment il s'y était pris pour qu'ils acceptent de me vendre, la famille n'avait pas voulu me dire grand chose à vrai dit. Il n'avait pas voulu m'expliquer pourquoi il me vendait, le trajets en voiture avait été pénible et il m'avait bien fait comprendre de ne pas poser plus de questions. Alors je m'étais tu et peu de temps après je me retrouvais chez Andromak. Il me demandait si les trois mois avaient été correct, je hoche la tête et lui répondis : « Oui ça bien été.. ils étaient correct. » Ils n'avaient pas été violent avec moi, bon c'était pas le grand bonheur non plus, mais c'était correct, oui c'était le bon mot. Je lui posai une question sur lui, je l'écoutais me parler de sa vie, comment il travaillait beaucoup : « Vous n'aimeriez pas travailler moins? Avoir des temps libres? » Je devenais vraiment curieux, mais Andro ne semblait pas mal prendre mes questions, il me répondait, il n'avait pas un ton rude, froid comme d'autres fois, je sentis son regard sur moi et je tourna la tête afin de le regarder aussi, croisant son regard, j'eus presque envie de sourire, mais bon c'était peut-être une mauvaise idée, je détourna simplement la tête regardant droit devant moi. C'était bruit autour, j'étais habitué de toute façon je dormais peu, j'avais beaucoup de mal à dormir, je faisais beaucoup de cauchemar, je passais la majorité de la nuit sur le rebord de la fenêtre à regarder dehors et jouer de la guitare doucement, sans faire trop de bruit. J'avais pas trop envie de me réveiller ici en hurlant à cause d'un cauchemar. Je sortis de mes pensées, sentant toujours son regard, pourquoi, il me regardait comme ça?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Ne laisse pas la colère t'envahir... [pv Andro] Lun 23 Sep - 20:38


Le voyant réfléchir, sans doute à penser à son ancienne "famille" de propriétaire, je le laisse sans interrompre ses pensées, me forçant un peu à oublier mes "manières". Je suis en effet plus du genre à vouloir une réponse immédiate, pas le moins du monde patient. Mais je me contiens alors qu'il répond à ma question. Oui ça bien été.. ils étaient correct. Correct ? Je reste silencieux. Correct ça me va, c'est plutôt... réelle comme réponse. Je ne m'attendais pas à se qu'il me réponde que c'était le bonheur parfait, qu'ils étaient tel une famille etc. C'était un Humain, très peu, voir quasiment aucun n'avait ce genre de réponse. Ok... Je ne cherche pas vraiment plus loin, connaissant déjà un peu son ancienne famille de propriétaire m'étant renseigné sur eux avant de leur demander de me le revendre. Enfin de le vendre et que moi je le rachète. J'ai juste voulu savoir son point de vue à lui, personnel, sur ses anciens propriétaire. Je clôture donc le sujet alors qu'il commence à s'intéresser à mes centre d'intérêt.

Vous n'aimeriez pas travailler moins? Avoir des temps libres? Sa question me tire un rire sarcastique alors que je lui jette un regard pensant au début qu'il dit cela avec "humour". Ah non ça me semble sérieux comme question. Gardant la tête tourné vers lui, je ne le quitte pas du regard voyant très bien qu'il le fuit en fixant le mur, je ne dis rien par rapport à ça. Il y a des centaines de millions, voir des millions d'Humains... se qui fait des milliers de personne qui a un moment précis veulent enfreindre la clause principale du contrat qu'ils ont signé. Être dompteur c'est choisir de ne pas avoir plus de temps libre, on a beau être bien au dessus des citoyens par nos droits, on en reste pas moins enchainé à notre métier. Alors non, je n'aimerais pas, car je n'y pense pas. Je réplique alors avec calme, sans le quitter du regard mes pensées pas vraiment focalisées sur le sujet que j'aborde, pas du tout focalisées dessus même...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Ne laisse pas la colère t'envahir... [pv Andro] Lun 23 Sep - 20:47

Je l'entendis rire alors que je lui demande s'il aimerait avoir plus de temps libre, j'écoute sa réponse sans le regarder, je sais que je ne pourrais m'empêcher de penser à autre chose en le regardant. Il aimait son métier et ne voulait donc pas plus de temps libre. « Ah d'accord. » Je sentais son regard plus incitant et je me retourna, enfin je tournai la tête afin de le regarder, croisant son regard. Là je ne savais plus quoi dire, le silence était pesant et je me demandais à quoi il pouvait penser. « C'est quoi que vous aimez dans le fait d'être dompteur? » Je le regardai un moment alors que je me demandais ce qui avait pu le pousser à faire ce "métier", moi je n'avais rien choisi, mais lui il l'avait choisi. Je m'appuyais sur mon genou de ma jambe relever et le regarda un instant, il était séduisant, j'avais envie de me retrouver dans ses bras, là tout de suite, mais je n'osais rien faire. Pourtant je me rapprocha un peu de lui, c'était à peine visible, il ne l'avait sans doute pas remarquer, mais jamais je n'oserais vraiment aller me coller à lui. De toute façon, il ne semblait pas du genre à aimer ce genre de chose, il m'avait rapidement chasser de son lit après notre aventure, donc dormir dans ses bras reste quelque chose irréalisable. Fallait vraiment que je pense à autre chose, je détourna mon regard, regardant le bout du lit, tout mes pas lui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Ne laisse pas la colère t'envahir... [pv Andro] Lun 23 Sep - 21:00


Croisant finalement son regard je l'observe alors qu'il se contente d'acquiescer quand je lui explique la vision des choses de quand on est dompteur. Oui les Humains nous voient comme libre et dans un sens oui on appartient à personne, mais on doit s'occuper de faire régner l'ordre, toujours à suivre la moindre rébellion.

Il s'appuie sur sa jambe et je suis du regard son geste restant immobile et silencieux alors que sa question me surprend un peu. C'est quoi que vous aimez dans le fait d'être dompteur? Je pense que des centaines avant lui ont eut la même question en me concernant quand je me retrouvais face à eux pour les remettre dans le droit chemin, ou même les autres. Même ma mère je pense. Je reste silencieux un temps, le voyant de nouveau fuir et fixer un point en face plutôt que de me regarder, je sourie à son geste avant de réfléchir un instant à comment dire ça des plus simplement. La réponse n'est pas plaisante... Je termine par dire ça tout en reposant mon regard sur lui hésitant un instant avant de me raviser quelques instants... quelques instants seulement malheureusement parce que quand une idée et une envie comme ça se plante dans ma tête... ça s'en va pas aisément.
Ma main glissant vers lui, mes doigts remontent lentement le long de son bras, pas par hésitation cette lenteur... lui laissant le loisir par la même occasion de se reculer, mes doigts glissent sur sa peau remontant vers son épaule.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Ne laisse pas la colère t'envahir... [pv Andro] Lun 23 Sep - 21:08

Je frissonnai lorsque je sentis ses doigts sur la peau de mon bras, je tournai la tête afin de le regarder, il me regardait et faisait remonter ses doigts vers mon épaule, je ne me reculais pas, je ne tentais pas d'échapper à ses mains. Je m'approcha de lui afin qu'il puisse me toucher comme il le voulait. J'étais à quelques centimètres de lui c'était simple, je lui faisais comprendre par mon mouvement que j'en avais envie moi aussi. Je décidais de faire quelque chose que je n'aurais jamais oser normalement, je me redressais afin de déposer mes lèvres contre les siens pour les entrouvrir afin de l'embrasser passionnément tel que la première journée. Mais ce n'était pas lui cette fois qui avait fait les premiers pas, je quittais ses lèvres pour le regarder dans les yeux. Je retira mon chandail pour le jeter par terre et me mettre dos à lui afin de pouvoir sentir ses doigts contre ma peau tel qu'il le voulait. Il était doux en ce moment et j'aimais ça, je voulais en profiter et j'avais l'impression que ces moments seraient rare. Je déboutonnai la chemise de celui-ci afin de pouvoir passer mes doigts sur son torse comme lui me le faisait. Je déposai mes lèvres contre son torse, l'embrassant remontant jusqu'à son cou pour l'embrasser à nouveau sur les lèvres...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Ne laisse pas la colère t'envahir... [pv Andro]

Revenir en haut Aller en bas

Ne laisse pas la colère t'envahir... [pv Andro]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ PLAY WITH MYSELF :: Défouloir & partenariat :: Les longues lettres échangées-