AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
VOTEZ !

Partagez|

Feeling Good • Matthias

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité

MessageSujet: Feeling Good • Matthias Ven 11 Oct - 21:35



Allez Candide ! On peut partir, il s’en rendra même pas compte ! Elle sourit, et Adriel comprend parfaitement ce que ça veut dire. C’est vrai qu’il s’en rendrait compte. Dès que la rousse fait le moindre mouvement, il s’en rend compte. Adriel s’imagine que c’est parce qu’il l’aime. Hum. Conneries. Ça rend aussi accro que ça ? Bon, tu marques un point… Mais allez, j’en ai marre de tout nettoyer, et puis franchement, ça le tuera pas d’attendre un peu… Et les yeux de la rousse s’agrandissent. Bah quoi ? Mais il n’a même pas besoin de se retourner pour comprendre qu’Andréa se trouve derrière lui, et qu’il va sûrement s’en prendre une. Et ça ne loupe pas. Un coup sur le visage, c’est tout ce dont il hérite.

Heureusement, sinon Adriel se serait sûrement emporté à son tour, et ça aurait vraiment dégénéré. Andrea finit par le forcer à relever la tête, histoire de pouvoir le regarder dans les yeux. Heureusement, avec sa grande taille, il ne peut pas vraiment avoir un regard supérieur. Adriel s’attend à se faire engueuler, comme d’habitude mais là, il réagit plutôt bien. Il n’a certainement pas envie de se battre, et passer un peu de temps avec Candide sans qu’il ne traine à côté. Alors il l’envoie au centre commercial, afin de faire quelques courses. Il a même prit la peine de lui écrire une liste, histoire qu’il reste au moins… Vu le nombre d’article, une bonne heure rien qu’à la superette.

Tant mieux, tout le temps qu’il passe dehors est un peu une échappatoire. Il a la douce impression d’être libre, tout en ayant cette chaine à son pied. Au moins, il a l’impression qu’elle le serre moins. Adriel traine les pieds pour se rendre au centre commercial, surtout qu’il déteste trainer les vieux sacs de courses qui ne se craquent pas lorsqu’on y met deux ou trois concombres. Alors en plus de devoir passer du temps à chercher des choses, il va devoir les porter pendant le chemin du retour. Et bien entendu, il n’a pas de voiture. Vive les transports en commun. Il est passé midi lorsqu’Adriel arrive enfin au centre commercial, et il n’a même pas mangé. Et bien entendu, il n’a pas pris son portefeuille.

Mais dans les rayons, il ne peut pas s’empêcher de craquer, et attrape une barre chocolatée qu’il fait passer dans tous les achats. Avec un peu de chance, Andrea ne demandera pas le ticket de caisse, et il ne se fera pas frapper en rentrant. Adriel sort la carte bleue de son patron, paye le tout, et porte tous dans les sacs qui lui déchirent les mains après quelques pas. Ça promet. Il grogne, et continue d’avancer en trainant les pieds. Mais la fin lui plie encore l’estomac, et c’est devant un fast food qu’il s’arrête. Bon… Tant pis, il paiera avec la carte du boss ! Et puis… même s’il avait pensé résister, l’odeur de poulet en train de frire est plus forte que lui. Il en bien même à passer sa langue sur ses lèvres un bref instant, imaginant déjà le gout de la viande.

Merde, les sacs… Hors de question de les laisser à l’entrée, il ne manquerait plus qu’il se fasse voler. De nos jours, avec tous les rebelles dans les rues, on ne sait jamais…  Et comme s’il était envoyé par Dieu en personne, Matthias pointe le bout de son nez à quelques mètres. Matthias ! Salut !  Un sourire se forme sur le visage d’Adriel, et pas seulement parce qu’il pourrait lui garder ses sacs. Non, il est vraiment heureux de le croiser. Tu peux rester là deux minutes ? J’ai super faim, et j’veux pas laisser les achats seuls…
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Feeling Good • Matthias Ven 11 Oct - 22:05

Aujourd'hui il ne donnait cours que le matin, alors il avait décidé de trainer au centre commercial, à vrai dire, il voulait passer un peu de temps à l'extérieur de la maison et ailleurs qu'enfermé dans son bureau à écrire ou corriger des copies d'élèves. Il n'avait pas de courses à faire, il avait décidé d'arrêter dans une librairie afin de voir si de nouvelles ouvrages intéressants étaient sur les tablettes. Peut-être des livres qu'il pourrait faire lire à ses élèves, bien sûr comme chaque fois qu'il entre dans une libraire il ressortit avec cinq ou six livres différents, normal pour un écrivain et professeur de littérature. Il mis ses livres dans son sac de travail qu'il avait avec lui et il quitta le magasin, il avait faim donc il décida d'aller au fast food tout prêt de la librairie. Il était en chemin pour le fast food quand il entendit son nom, un sourire se dessina sur ses lèvres quand il vit la personne qui l'abordait. Un Humain qu'il avait rencontrer à quelque reprises déjà, il aimait bien ce jeune. Intéressant, il était aussi mignon, même un aveugle l'aurait remarquer. « Salut Adriel! » Celui-ci lui demandait s'il pouvait rester à côté de ses achats afin qu'il puisse aller s'acheter à manger. Comme Matthias avait aussi faim, il sortit de l'argent de ses poches et lui répondit : « Pas de problème, mais prends moi quelque chose aussi, j'ai faim. Et paye ton repas avec mon argent, je crois pas que Andrea t'a donné de l'argent pour ton dîner. » Il lui donna de l'argent, deux billets de vingt dollars ce qui serait bien assez pour deux repas. En attendant celui-ci, il pris les sacs du jeune et s'installa à une table afin de manger avec lui.

« Il t'en as donner des trucs à acheter et j'imagine que tu es à pieds ? Je te ramènerais, tu auras plus de main sinon une arrivé. » Il déballa son hamburger du papier qui l'entourait et il en pris une bouchée. Ça faisait du bien de manger alors que son dernier repas remontait à ce matin avant qu'il ne donne son cours. Il pris quelques frites et une gorgée de la boisson gazeuse que le jeune lui avait ramener. Il ne lui demanda pas le reste de l'argent, car il n'avait du avoir besoin que d'un billet de vingt dollars. L'argent il s'en foutait un peu, voir beaucoup. Il avait beaucoup d'argent avec ses livres qu'ils avaient vendus et les cours qu'ils donnaient, l'argents il n'en manquait pas. « Alors, Adriel, comment ça va ? » Il pris une autre bouchée de son hamburger et continua de manger en écoutant le jeune homme qui était devant lui. Depuis qu'il l'avait rencontré il pensait souvent à lui, il ne savait pas trop pourquoi, peut-être parce qu'il se souciait de lui. Il savait que chez Andrea ça devait pas toujours être facile, surtout avec la nature rebelle du jeune homme.

« Est-ce qu'il te reste d'autres achat à faire ? » Il en revenait pas combien il avait dû acheter de trucs, après tout il n'était pas un robot et il n'avait pas non plus trois bras de chaque côté tel le méchant dans spiderman. Matthias continua de manger son hamburger, pour lui les Humains étaient aussi important que les autres, leur bien être, leur santé, ses Humains étaient traité tels des membres de sa famille, pas comme des choses ou des esclaves, Matthias il a un grand coeur. Peut-être parfois trop grand..!
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Feeling Good • Matthias Sam 12 Oct - 9:53


Matthias tombe sur lui comme un ange qui tombe du ciel. Après tout, il espérait une solution pour pouvoir aller manger tranquillement, et il y gagne deux choses. Un homme qui accepte de garder ses affaires, et qui lui paye un repas. En y réfléchissant bien, c’est la première fois que quelqu’un offre à déjeuner à Adriel alors même si c’est un fast food, et qu’ils n’allaient manger qu’un burger et  des frites, il trouvait ça génial et incroyablement excitant. Alors c’est avec un immense sourire qu’il attrape les deux billets que Matthias lui tend, et qu’il se dirige vers les files d’attentes. Bonjour et bienvenue chez cheesy burger, vous désirez ? Et là, le blanc. Adriel a totalement oublié de demander à Matthias ce qu’il voulait manger et en levant la tête, il se rend compte qu’il y a énormément de choix. Alors il commence par commander pour lui, se prenant un burger au poulet, un coca, et des frites. Il prendrait bien une glace, mais il ne voudrait pas abuser, vu que Matthias paye… ça aurait été avec la carte d’Andrea, il n’aurait surement pas hésité mais… Il ne veut pas abuser de la gentillesse et de l’argent de Matthias.

Il avait encore du mal à croire que Matthias soit un dompteur, et encore plus un consommateur. Il était… si gentil ! Contrairement aux autres qui ne les prennent que pour des esclaves la plupart du temps. Non, lui, c’était différent. D’ailleurs, Adriel connait l’un de ses Humains, et il est certain maintenant qu’il s’en occupe vraiment bien. Ce n’est même pas un esclave, c’est… un ami ? Selon Matthias, c’est une famille. Ça, Adriel ne pouvait pas vraiment le juger. En tout cas, il en venait même à penser qu’il pourrait être content de lui appartenir. Rien qu’en y pensant, il se dégouta. Il ne pouvait pas être satisfait d’être un Humain ! Il secoue la tête en regardant l’homme en face de lui, et commande alors le menu du dompteur, espérant qu’un burger à la viande hachée et un sprite lui aille… Au pire des cas, il changerait avec le sien, Adriel a tellement faim qu’il pourrait manger n’importe quoi. Il tend l’un des billets et récupère la monnaie qu’il met dans sa poche, avant de se saisir du plateau et de prendre la direction de la table où Matthias s’est installé. Et il a même porté les sacs.

Adriel sourit encore un peu plus, et ne tarde pas à le rejoindre, lui donnant son menu. Ouais, Andrea ne m’a pas encore offert de voiture. Il avait dit ça avec une belle dose d’ironie, sachant que ça n’arriverait jamais. Pour la première fois de sa vie, Ady en est presque gêné. Matthias est vraiment un ange. Merci. Et merci pour le repas ! Il prend sa boisson dans sa main, et trinque avec la sienne avant de mettre la paille dans sa bouche. Il me reste un costume à récupérer, qu’il a fait faire sur mesure. Par contre, je ne sais pas du tout où ça se trouve. Adriel sort de sa poche la liste des courses, attrapant également la monnaie pour la mettre sur la table. Tiens, d’ailleurs. Il y avait beaucoup trop… Prenant son burger, il le dévore en à peine une minute. Et à part le fait que je ne sente plus mes mains, ça va ! Et toi ? Il fourre une frite dans sa bouche. Qu’est-ce que tu fais ici ? C’est marrant mais je ne t’aurais jamais imaginé venir manger dans un fast food. Après tout, vu la classe que l’homme avait, Adriel l’aurait plus vu dans des restaurants haute gamme.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Feeling Good • Matthias Sam 12 Oct - 11:20

Matthias était peut-être un dompteur, il n'était pas comme les autres. Il ne traitais pas les Humains comme les autres, Adriel n'était peut-être pas à lui, ça lui faisait plaisir de l'aider. Il ne lui avait pas préciser ce qu'il voulait, il s'en foutait un peu, il n'était pas difficile et il mangerait ce que le jeune allait lui amener. Alors que celui-ci lui ramena un hamburger, il regarda celui-ci qui avalait pratiquement le hamburger tout rond. Il eu un sourire en l'entendant dire qu'Andrea ne lui avait pas encore offert de voiture. « De rien, ça fait plaisir. » Le jeune semblait affamé, il mangeait rapidement, Matt' avait l'impression qu'il ne devait pas manger à sa faim chez son maitre. Tant qu'à être là, Matthias se fera un plaisir de le nourrir à sa faim. Il n'avait aucune raison d'être chiant avec Adriel, il était poli avec lui, sympathique. Matthias pris une bouchée de son hamburger et pris quelque frites après avoir trinquer avec le jeune et pris une gorgée de sa boisson gazeuse.

Il pris la feuille de course du jeune et regarda le nom du magasin et lui répondit : « Je sais c'est où, je t'accompagnerais, c'est pas très loin d'ici. » Il pris l'argent, mais voyons la vitesse à la quelle il mangeait il lui donna l'argent et lui dit : « T'iras de prendre un dessert, tu as l'air affamé! » Il lui adressa un sourire. Il lui demandait si ça allait, il eu un sourire en l'entendant dire qu'il ne sentait plus ses mains et il lui retourna la question : « Ça va bien, je t'aiderais à transporter tout ça, ça fait pas de sens de te laisser transporter tout ça seul. » 

Il eu un sourire en l'entendant lui dire qu'il ne se l'imaginait pas manger dans un fast food. « J'étais dans le coin et j'avais faim. Et tu serais surpris de voir les restaurant où je peux manger. » Il eu un petit sourire et ajouta pour le taquiner : « Je pensais pas que tu me croyais snob, incapable de manger un hamburger et des frites comme tout le monde. » Il lui adressa un clin d'oeil complice et pris un autre bouchée de son hamburger alors que le jeune avait fini depuis un moment. « Allez va te chercher quelque chose d'autres à manger. Je suis sur que t'en a envie et c'est pas quelques dollars en moins dans mon porte-feuille qui va changer quelque chose. » Matthias évitait les restaurant autre gamme, il préfère les restaurant simple, mais pour dire vrai, il mange très peu au restaurant, il préfère les repas fait maison. Il regarda le jeune revenir avec une glace, il eu un sourire et alors qu'il fini son hamburger il alla jeter les emballages des hamburger et s'installa à la table. Quand le jeune eut fini il pris deux des sacs afin de l'aider à transporter le tout et le suivit jusqu'au magasin de costume sur mesure où il avait déjà acheter des costumes pour ses sorties de livre, mais pour enseigner, il était plutôt du type jeans simple et une chemise simple aujourd'hui sa chemise était bleu-grise avec les manches remontés au coude. Il laissa le jeune prendre sa commande pour Andrea et il sortit du magasin avec celui-ci. « Bon on va aller mettre tout ça dans ma voiture. » Il se rendit à sa voiture de sport avec Adriel et ouvrit la valise de sa voiture pour y mettre les sacs. Voyant le jeune aller se mettre à l'arrière il lui dit : « Monte à l'avant, Adriel. » Il pris place côté conducteur, bizarrement il n'avait pas envie de ramener le jeune tout de suite chez Andrea.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Feeling Good • Matthias Dim 13 Oct - 11:16



Matthias est le genre d’homme où même si l’on ne le connait, on peut facilement deviner qu’il s’agit d’un homme important. Il a cette classe, cette carrure, et surtout ce charisme qui font que personne ne peut passer à côté de lui sans se retourner. C’est ce qui est arrivé lorsqu’il a croisé la route d’Adriel. La fascination s’est peu à peu transformée en intrigue et après quelques phrases échangées, il a su qu’il serait certainement beaucoup mieux que ce qu’il laissait paraitre, même si tout cela semblait prometteur. Et il peut dire qu’il n’a pas été déçu, bien au contraire. Il avait été agréablement surpris. Il aurait pu être cool en extérieur, mais un profond connard en extérieur. Mais non. Il avait souris, et l’avait mis en confiance dès la première parole. Il était Humain, mais aux côtés de Matthias, il se sentait plus Homme. Et c’était quelque chose qu’il appréciait particulièrement. Il fut d’ailleurs très heureux de savoir que Matthias savait où se trouvait le magasin de costume. Tant mieux, Adriel n’avait pas particulièrement envie de faire le tour de la ville avec les doigts en sang. Tu n’es pas obligé, tu peux m’indiquer… Bien qu’il ait envie qu’il vienne.

Il ne voulait juste pas le déranger pour de petites choses, alors qu’il était capable de se débrouiller tout seul. Hors de question de passer pour un incapable, même s’il n’a rien à lui prouver ! Il fut aussi surpris en le voyant lui rendre un billet, lui demandant d’aller se prendre un dessert. Un peu… Mais Adriel savait que c’était très bien que s’il avait autant faim, c’était de sa faute. Son maitre lui donnait à manger, mais il lui arrivait de refuser tout simplement d’ouvrir la bouche, juste pour le faire chier, et lui montrer qu’il n’était pas qu’un humain obéissant, loin de là. Et un autre sourire se posa sur son visage en l’entendant lui dire qu’il l’aiderait à porter ses paquets. Il était vraiment trop  gentil. C’est gentil. Il finit de manger ce qui se trouve sur son plateau, tout en l’écoutant parler. C’est pas ça, c’est juste que… Je t’imagine plus avec des millions de rendez-vous d’affaires, plein de responsabilité, et tout… Heureusement, il avait quand même compris que ce n’était en rien un reproche, et qu’il était hyper content de partager un repas, même rapide avec lui. Adriel prend le billet tendu, et retourne aux caisses se prendre une glace.

Il n’a pas beaucoup d’hésitation pour le gout, celle au M&Ms et au chocolat le tente beaucoup trop pour qu’il puisse y résister bien longtemps. Et une fois la glace en main, il retourne vers Matthias, ayant la bonne surprise de voir la table débarrassée. Bon, et bien maintenant, il n’avait plus qu’à manger sa glace. Chose qu’il fit rapidement, la gourmandise prenant le dessus sur la véritable faim. Et avant même qu’il puisse faire le moindre mouvement, Matthias lui prit deux des sacs, et certainement les plus lourd, le laissant avec un seul jusqu’à ce qu’ils arrivent au magasin de vêtement, Adriel prenant la commande prépayée. Prochaine étape, la voiture. Et mon dieu, quelle voiture ! Adriel n’y connait rien, et ne s’y intéresse pas vraiment mais… Elle est magnifique. Il place les affaires dans le coffre, et s’apprête à monter dans la voiture lorsqu’il le lui demande, avant qu’il ne lui propose la place à l’avant. … Sérieusement ? De nos jours, presque qu’aucun humain ne vient prendre place à côté du conducteur… Mais il y va, trop heureux de pouvoir en profiter. Il attend que Matthias se mette à côté de lui pour reprendre la parole. Tu portes mes sacs, tu m’aides, tu me déposes, tu m’offres à manger… Tu es sûr que tu es prof, et pas chevalier ? Il rit un peu, et met sa ceinture.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Feeling Good • Matthias Dim 13 Oct - 13:02

Adriel était peut-être un Humain, il en restait pas moins un humain comme lui et il le respectait comme tel. Il ne l'avait jamais traité comme inférieur à celui-ci, il le traitait comme son égal et ça ne changera jamais. Ariel lui disait qu'il n'était pas obligé de l'accompagner, qu'il pouvait juste lui indiquer où était le magasin, mais Matthias avait envie de l'accompagner, ne lui demander pas pourquoi, il en avait juste envie. Il aimait bien être en compagnie de celui-ci. « J'ai rien de prévu pour le reste de la journée, alors ça me fait plaisir de t'accompagner. » Matthias lui proposa de lui payer un dessert, le jeune semblait avoir faim alors il eu un sourire en l'entendant lui dire qu'il avait un peu faim, même s'il devait avoir bien plus faim qu'il ne voulait le laisser croire.

Adriel le pensait très occupé, c'est vrai que parfois il pouvait être très occupé, mais il avait des journées plutôt tranquille comme aujourd'hui. « Oui c'est vrai que parfois je peux avoir plusieurs rendez-vous, mais j'ai des journées tranquilles comme aujourd'hui. J'ai surtout des rendez-vous lorsque je fini un livre, que je dois m'occuper de rencontrer des éditeurs, etc. Mais j'aimes les journées où j'ai juste un cours le matin et le reste de ma journée, comme aujourd'hui. » Il lui adressa un sourire, ce jeune il l'aimait, plus qu'il ne le pensait encore, mais Matthias est plus vieux que lui, il a quoi presque le double de son âge. Il pourrait être son père. Ça ne gênait pas Matthias et ne semblait pas gêné non plus Adriel.

Il avait accompagné celui-ci en prenant deux des sacs, qui semblaient les plus lourds, mais Adriel avait du les porter un bon moment déjà et semblait avoir mal au main, Matt voulais donc le soulager un peu. Une fois à la voiture, celui-ci lui dit que sa voiture était magnifique, Matthias le remercia et l'invita à s'asseoir à l'avant. Adriel semblait surpris alors Matthias ajouta : « Oui sérieusement, assis-toi à côté de moi à l'avant. » Il monta en voiture et ne pu s'empêcher de rire en l'entendant lui demander s'il était pas un chevalier plutôt qu'un professeur. « Je vais prendre ça pour un compliment. Ça me fait juste plaisir de t'aider, t'as du le remarquer je suis pas comme Andrea, pour moi tes pas une chose, je vois pas les Humains comme des être inférieurs alors je suis pas pour te traiter comme telle. » Il démarra la voiture et il commença à rouler, il n'avait pas envie de la ramener tout de suite. Par habitude il pris le chemin de sa villa, il n'oubliait pas la présence d'Adriel, mais c'est comme si son inconscient prenait le contrôle et l'envie de continuer de passer du temps avec Adriel avait pris le dessus. Il arrêta sa voiture devant sa villa, se retournant vers Adriel il lui demanda : « Je suis trop habitué de revenir seul, mais bon tant qu'à être ici, ça te dirais de venir profiter de ma piscine un peu? » Il faisait chaud aujourd'hui, très chaud et il se disait qu'après sa journée chiante, sa pourrait faire plaisir à Adriel. Pourquoi il éprouvait tant le besoin de lui faire plaisir? Il n'en savait rien ou ne voulait juste pas se l'avouer. « Sinon je te ramène chez Andrea, c'est comme tu veux. » Il attendit la réponse de celui-ci avant de sortir de la voiture.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Feeling Good • Matthias

Revenir en haut Aller en bas

Feeling Good • Matthias

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ PLAY WITH MYSELF :: Défouloir & partenariat :: Les longues lettres échangées-