AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
VOTEZ !

Partagez|

The sound of the sea ∆ lachlan owens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité

MessageSujet: The sound of the sea ∆ lachlan owens Dim 29 Déc - 20:22

The Sound of the Sea


Si un jour, on pouvait décider de ce qui se passerait dans l'avenir, si la morosité n'existait pas, si le mot "sentiment" n'était qu'un mot, si tous les regrets pouvaient être oublier... Si, avec des si, on pourrait refaire le monde m'as t-on répondu. Depuis ce jour, j'évite de me questionner, et j'avance la boule au ventre, avec des regrets, de la morosité, des sentiments, mais.. les idées claires !

Cela faisait un bout de temps que Colin avait quitter la demeure de son maître, ou plutôt, son ancien maître. En effet, Cole était un enfant libre, ni ses parents, ni maître derrière son dos. Cependant, aller savoir pourquoi : il lui manquait une présence. Le jeune garçon vivait grâce à l'argent envoyer par ses parents, bien que l'idée de recevoir quelque chose de leur part lui donnait bien des frissons. Le blondinet avait trouver un appartement 1 pièce, ça lui suffisait amplement ! De toute manière, il passait la majeure partie de sa journée en dehors de sa demeure, à penser au passé, et relativisé dans les moments de dépression totale.

Le jeune garçon était partie à la plage, emportant sa guitare par la même occasion, il trouverait toujours un son à faire face à la mer ! Il aimait se balader, surtout à cette heure-ci, assez tardive, proche de la fin de journée, mais suffisamment tôt pour ne pas se retrouver dans le noir en à peine une heure. Alors qu'il avançait doucement, observant la mer, il ne se rendit pas compte de la descente de sable, ce fut donc sur la ventre, tel un pingouin qu'il découvrit cette sympathique descente ! Avec le choc de la chute, la guitare avait fait un bond en avant, plongeant dans le sable à seulement quelques pas de lui. Il soupirait alors longuement, observant les grains de sable, il se sentait horriblement ridicule... Il ne pensait d'ailleurs pas au monde qui marchait non loin de lui, il avait prit l'habitude de se taper la honte avec sa maladresse intempestive.
Revenir en haut Aller en bas
J. Lachlan Owens
avatar
Admin
POSTS : 688
AVATAR : ahren stringer
CRÉDIT : bad.blood
ÂGE : vingt-sept piges
ACTIVITÉS : de la musique quand t'es décidé, de la coke quand t'es déchiré
ADRESSE : dans ton studio pourri, que tu ne parviens même pas à payer
MessageSujet: Re: The sound of the sea ∆ lachlan owens Dim 29 Déc - 22:42


close your eyes, and just dream.

Tu t’étais finalement décidé à sortir. A gentiment te carapater, profitant d’un repos que tu jugeais bien mérité. Tu imaginais. Tu espérais en être digne. Sincèrement. Alors, tu as filé jusqu’au bord du continent. Tout au bord, dans le sable blanc. Tu t’es tartiné de crème solaire, pour protéger ta peau encrée. Pour conserver les couleurs, pour ne point les abîmer. Les dessins de ton existence, les mots qui te berceront pour l’éternité. Et tu t’es jeté à l’eau, pour y patauger. Tu t’amuses des vagues, ton bodyboard entre les mains. Tu fais l’idiot, tout seul. Concentré dans ton jeu. Et tu laisses le temps défiler, mangeant le sable parfois, virevoltant dans l’écume de temps à autre. Tu rirais presque de tes gamelles, juste un peu enfantin. Et finalement, la peau rougie par les frottements, tu es sorti de l’étendue bleutée. La peau salée, tout détrempé. Tu t’es séché, badigeonné à nouveau de crème, avant de t’installer en tailleur dans le sable. Tu t’es laissé aller à observer, perdant la notion du temps. T’égarant dans la musique des vagues, dans leur danse infinie. Farandole de mouvements.

Et tu as sursauté en entendant le sable glisser non loin de toi. Bruit d’un objet creux qui s’étale. Tu as cherché des yeux d’où venait le bruit. Une guitare, dans les grains jaunes. Tu as froncé les sourcils, un instant, avant de remarquer le corps étendu juste après. Tu as souris un instant, en reconnaissant les cheveux du blondinet. Et tu t’es levé, allant à sa rencontre. Ta main s’est tendue vers lui, avec l’envie de lui offrir une proposition pour se relever. « Colin ? » Tu demandes au cas-où. Juste pour obtenir une confirmation. Pour être certain que c’est bien le corps de l’adolescent qui s’était enfoncé dans le sable. « Tu as une façon originale de profiter de la plage, j’dirais. Mais j’aime bien, malgré tout ! » Tu lui souris, amicalement. Tu le taquines, doucement. Sans penser à l’offusquer, nullement. Loin de toi cette idée. Et tu as patiemment attendu qu’il daigne se relever.

« Tu venais jouer là ? » Tu désignes un instant la guitare, que tu attrapes précautionneusement pour la lui tendre. Tu souris, encore un peu. La déduction n’était pas réellement compliquée, en réalité. Mais qui sait ? Peut-être qu’il faisait simplement un détour, alors qu’il rentrait, pour fixer l’océan. On ne sait jamais. Et tu laisses un moment vagabonder tes pensées. Sur ce monde remplit d’irréalité. « J’aime bien le coin. » Tu finis par murmurer. Lui laissant ou non l'occasion de saisir tes idées. « Ca me donne l’impression de pouvoir m’évader. D’être sans attache, d’un certain côté. Libre comme le vent. Et de l’autre, je me sens terriblement prisonnier. Dépendant de mille et une lois concernant mon existence. Comme respirer, constamment retomber, dans jamais réussir à réellement décoller. Quelque chose du genre, tu vois ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessageSujet: Re: The sound of the sea ∆ lachlan owens Lun 30 Déc - 18:09

Bien heureusement, en cette période de l'année, la plage n'était pas noir de monde. Il le savait d'ailleurs très bien, mais son corps refusait catégoriquement de ce relever, comme pour lui rappeler que c'était lui qui n'était pas attentive à ce qui ce passait sous ses pieds. Il poussait alors un dernier soupire, et entendit finalement une personne venir l'aider. Il fut d'ailleurs horriblement surprit d'y trouver Lachlan, un garçon qu'il connaissait à peut-près, oui, à peut-près... Il le connaissait pas entièrement, ce serait même vous mentir si Colin vous disait qu'il connaissait les principales questions... Tel que l'âge, la nationalité ou bien encore, l'endroit où il vivait ! Il était entre l'inconnu et la connaissance, il ne pouvait d'ailleurs pas bien mettre de point à leur relation.. Fort ambigu, mais assez étrange. Vous me diriez, toutes personnes croissant un jour Colin, c'est que cette personne n'est pas très net, et leur relation pas mieux !

Il regardait alors la main tendue vers lui, puis posa son regard sur le visage du garçon. Son air blasé, vous connaissez tous son air blasé, celui qui reste ancré sur son visage vingt quatre heures sur vingt quatre ! Il gonflait les joues, d'un air de lui faire comprendre « ça me gonfle » lorsqu'il lui fit une vanne bien douteuse sur la provenance de sa chute, avant de se faire aider, prenant appuie sur le bras de son compagnon. Il essuyait alors d'un bref coup ses habilles saupoudrés de ce merveilleux sable blanc. La question qui tue, celle qu'on vous pose alors que l'évidence est bien présente ! Il le regardait alors, avant de souffler un bref « Yep » et de reprendre sa guitare, agacé de sa chute.

Cependant, il savait bien que sa mauvaise humeur ne devait pas se reporter sur le jeune homme, ce pourquoi il n'en dit pas plus, et qu'il s'assit près de la serviette de Lachlan, écoutant les paroles de celui-ci, qui partait dans une vague de poésie, et de philosophie, qui lui rappelait son ancien maître d'ailleurs. Il le regardait avec une expression bien à lui, l'air un peu ébahit et curieux, il lui dit alors en fronçant les sourcils inquiet. « t'est défoncé ? » avant de sourire et de prendre la guitare sur ses cuisses, cherchant son médiator dans l'une de ses poches de pantalon, et donner un petit coup sec sur les cordes. Il ne lui fallut pas même deux secondes pour s'attaquer un petit morceau, de quelques secondes, bien moins d'une minutes, ne serait-ce que pour acquiesçait l'idée que ce faisait Lachlan sur la venue de Colin.

Il posait alors la guitare dans le sable, et jeta le médiator dans celle-ci. Il lui demandait alors simplement, tapotant nerveusement sur la guitare, pour on ne sait d'ailleurs quelle raison. « Et toi, que fais-tu ici ? »
Revenir en haut Aller en bas
J. Lachlan Owens
avatar
Admin
POSTS : 688
AVATAR : ahren stringer
CRÉDIT : bad.blood
ÂGE : vingt-sept piges
ACTIVITÉS : de la musique quand t'es décidé, de la coke quand t'es déchiré
ADRESSE : dans ton studio pourri, que tu ne parviens même pas à payer
MessageSujet: Re: The sound of the sea ∆ lachlan owens Jeu 2 Jan - 14:45


close your eyes, and just dream.

Il semblait agacé, le jeune home. Lassé, peut-être. Très certainement blasé, à le regarder. Mais tu tentes tout de même de lui arracher un sourire, de lui faire oublier. Puisque tu ne tiendrais pas compte de ses maladresses, et parce que, pour une fois, il te faudrait encore un peu plus pour désespérer. « Yep » Le seul, le premier mot qui sort de sa bouche, alors qu’il reprend sa guitare. Et alors, il t’a suivi, venant s’asseoir près de ta serviette. Et tu lui parles de la mer. De ce qu’elle t’inspire. Tu discutes sur cette étendue bleutée, en quête, peut-être, de découvrir la réalité. Tu finis tes murmures dans un léger sourire. Envolé. Passionné, probablement, par le mouvement des vagues, la danse délicate de l’écume devant toi.

« T'es défoncé ? » Tu l’as observé un instant. Il avait froncé les sourcils. Tu as marqué un temps d’arrêt, te demandant si réellement, il le pensait. Et finalement, un sourire s’est dessiné sur vos deux visages. Peut-être un peu forcé, pour ta part. Tu l’ignores. Probablement que sur le coup, tu serais presque un peu vexé. Mais tu ne peux pas tellement lui en vouloir. Peut-être que maintenant, c’est compliqué de discerner tes états changeant. « Pas cette fois, non. Je voulais juste faire partager ma façon de penser. Mais c’est sympa de demander. » Tu as ris doucement, alors qu’il s’emparait de son médiator. Il a gratté les cordes, quelques instants. Le temps d’emplir la plage de nouveaux sons, d’enrichir la mélodie déjà présente. Puis, il s’est interrompu, reposant l’assemblage de bois dans le sable, avant de te confirmer les raisons de sa venue. « Et toi, que fais-tu ici ? » Tu as désigné ta planche, d’un geste rapide de la main. « J’étais venu jouer avec les vagues, un peu. Mais … Elles gagnent souvent. » Légère référence aux valdingues que tu t’es pris quelques minutes auparavant. Et tu lui souris, doucement.

« Tu composes de nouveaux morceaux ? » Tu t’enquiers, innocemment, après avoir décidé d’aborder une conversation probablement, tu l’espères, moins fâcheuse que la précédente. Puisque tu ne sais pas réellement sur quel pied danser avec lui, pour le coup. Et tu lui souris, l’espace d’un instant. « Juste … J’ai l’air défoncé constamment, ou juste pour ce que j’ai dit tout à l’heure ? » Ça te tracasse peut-être un peu. Mais tu aimerais bien savoir. Pour réagir en conséquence, peut-être. Pour véritablement comprendre que tu ne peux pas dire tout ce qui te passe par la tête au monde entier. Tu ne peux pas constamment faire part de tes observations sur la société. Pas comme avec Sue. Puisqu’ils ne sont pas tous hors du monde, en dehors des rangs, à lutter pour un peu de reconnaissance, un minimum de clémence.



Dernière édition par J. Lachlan Owens le Ven 3 Jan - 15:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessageSujet: Re: The sound of the sea ∆ lachlan owens Jeu 2 Jan - 21:01

Colin avait cette fâcheuse habitude de faire culpabiliser des personnes sans même le vouloir, et le savoir. On peux dire que Cole est bel est bien encore un gamin ! Il fallait s'y attendre à celle-là, l'homme devait avoir vingt cinq ans tout au plus, et le blondinet avait à peine atteint la majorité. Pourtant, dans les paroles qui fut porter à Lachlan, il n'eut guère vraiment de question, mais plutôt une inquiétude. Le garçon aux allures angélique avait fini par sourire, et tourner le regard vers la mer, quand l'homme lui certifiait qu'il n'avait pas prit de stupéfiant ; c'était déjà une crainte en moins. C'est vrai que dans sa bulle de petit prince, on lui avait jamais raconté les méfaits des drogues, mais il avait entendu dire que les personnes qui commençaient, devenait bien rapidement toxicoman. Foutaises. Cependant, dans l'esprit peu clair d'un jeuneot de dix-huit ans, venant d'un monde aristocratique, les drogues, c'est mal !

Alors qu'il regardait la mer de ses perles azures, Lachlan se mit à parler. Le blondinet tournait finalement la tête vers celui-ci, reposant son menton sur ses genoux pliés contre son poitrail, avant de lui dire doucement d'une voix plus ou moins douce. « J'essaie. » Ah non, ça c'est sûr que niveau parole... On ne lui as jamais demander de fermer sa bouche, bien poliment ! Il avait comme devise... « Pourquoi parler autant, pour au finale en dire peu. » ! Bien qu'une fois lancé, il pouvait ne pas s'arrêter, Colin était ici pour se reposer, et oublie tous les tracas du quotidien.. En l’occurrence, le fait qu'il ai été mit à la rue, et qu'il remonte la pente doucement !

Il écoutait les paroles du garçon, plus qu'il ne pouvait en dire, c'était ça qu'il aimait... Ecouter, entendre ce que les gens ont à dire, et se taire. C'est relativement drôle quand on connait le blondinet, qui regarde les gens avec un regard blasé la majeur partie du temps. Il remarquait alors que Lachlan était assez... Préoccupé quant au fait qu'il soit drogué, ou du moins, que Colin lui ai dit ça. Il soupirait alors, se levant doucement pour tournoyer d'un demi quart, et se mettre face à lui. « Les gens qui ne te connaissent peuvent le penser, si ils ont un minimum de connaissance aux effets des drogues. 'Fatigue, hallucination, cernes, vieillissement prématuré' ... Les gens qui te connaissent, peuvent au contraire, te dire que tu as meilleur mine. Balance, la balance, tu connais ? » il se tournait alors, regardant le paysage qui s'assombrissait au fil des minutes. « .. Il y aura toujours une personne pour te juger, et une autre pour te relever. La balance est là pour te tenir droit, et te garder dans la norme, le milieu dit-on. Il faut pas se préoccupé des autres ! » sur ses paroles, il enlevait son t-shirt, et son jean, pour les mettre sur la guitare et doucement lui dire. « C'est à toi de rester dans la normalité, arrête de fumer bon Dieu. ». Il effleurait le garçon, le sourire au lèvres, pour partir à l'eau, sautant directement dans le liquide bleuté, il n'avait pas goûté au bonheur depuis un bout de temps, et ses rares moment étés là pour remonter la balance, comme dirait Colin.

Il ressortit alors la tête de l'eau, mettant ses cheveux blonds en arrières, ils avaient poussés depuis le temps... ça traînait dans sa nuque désormais ! Il se tournait alors face au garçon, attendant une quelconque action de celui-ci, qui sait, peut-être le rejoindrait-il après ce conseille, qui n'était rien d'autre qu'un peu de prévention, c'est vrai quoi... Colin s'attachait rarement aux autres, mais, il ne peut s'empêcher de faire sa petite morale, comme pour dire... « Je suis là, moi. »
Revenir en haut Aller en bas
J. Lachlan Owens
avatar
Admin
POSTS : 688
AVATAR : ahren stringer
CRÉDIT : bad.blood
ÂGE : vingt-sept piges
ACTIVITÉS : de la musique quand t'es décidé, de la coke quand t'es déchiré
ADRESSE : dans ton studio pourri, que tu ne parviens même pas à payer
MessageSujet: Re: The sound of the sea ∆ lachlan owens Ven 3 Jan - 16:03


close your eyes, and just dream.

« Les gens qui ne te connaissent peuvent le penser, si ils ont un minimum de connaissance aux effets des drogues. 'Fatigue, hallucination, cernes, vieillissement prématuré' ... Les gens qui te connaissent, peuvent au contraire, te dire que tu as meilleur mine. Balance, la balance, tu connais ? » Tu finis par sourire un instant. Peut-être que ce n’est, au final, qu’une question d’illusion. Une impression pure et simple, sans réelle façon. « .. Il y aura toujours une personne pour te juger, et une autre pour te relever. La balance est là pour te tenir droit, et te garder dans la norme, le milieu dit-on. Il faut pas se préoccuper des autres ! » Tu l’observes alors, du coin de l’œil, alors qu’il se déshabillait, sans trop réagir sur le moment. Sans n’en penser moins, pourtant. « C'est à toi de rester dans la normalité, arrête de fumer bon Dieu. » Tu ris doucement. Et le voilà qui part à toute vitesse dans l’eau chaude. Tu l’observes un long moment, méditant.

Et finalement, tu souris, alors qu’il avait tourné son regard dans ta direction. Tu l’as rejoint en courant sur le sable, t’élançant sans vraiment hésiter, tout comme lui, dans le liquide bleuté. Et tu as secoué la tête, chassant l’eau qui dégoulinait sur ton visage à présent détrempé. « Tu sais, Colin, je pense que, parfois, un regard nouveau sur les choses peut faire éclater la vérité. Il peut éclairer les autres qui préfèrent s’aveugler pour ne pas être confrontés aux problèmes d’actualité, et leur faire prendre conscience qu’il est temps de changer. » Tu le regardes un instant. Sincère. Même s’il ne comprendra peut-être pas le fond de ta pensée. Puisque qu’il semble, malgré quelques suppositions, ignorer encore bien des choses te concernant. Et peut-être que tu pourrais en profiter, juste un instant. « Malgré tout, je suis d’accord avec toi sur un point. Parfois, ce jugement n’est pas réellement fondé, et il semble pratique d’avoir quelques personnes pour nous rattraper, nous faire remonter une pente qui menaçait de nous faire dégringoler. »

Et sur ces mots, tu t’es enfoncé dans l’eau. Tu as effectué quelques mouvements de brasse, flottant peut-être un peu approximativement. Et tu as tourné un peu autour du jeune garçon, avant de finalement sortir la tête de l’eau. « Mais … Oublions toutes ces choses pour l’instant, non ? Concentrons-nous uniquement sur l’instant présent, et tâchons d’ignorer, au moins un moment, les apparences qui nous font trop souvent défaut. » Et tu lui souris, sincère. Désireux, peut-être d’apprendre de nouvelles choses. De découvrir le monde d’une autre façon. « Tu sais faire du bodyboard ? » Tu le questionnes, un instant. Prêt, il semblerait, à lui prêter ta planche qui séjournait pour le moment dans le sable. S’il voulait essayer. Jouer avec les vagues, et s’amuser de la mer d’une nouvelle manière.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: The sound of the sea ∆ lachlan owens

Revenir en haut Aller en bas

The sound of the sea ∆ lachlan owens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ PLAY WITH MYSELF :: Défouloir & partenariat :: Les longues lettres échangées-