AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
VOTEZ !

Partagez|

Tes pas un esclave, ta le droit de vivre... PV Colin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Invité

MessageSujet: Re: Tes pas un esclave, ta le droit de vivre... PV Colin Dim 13 Oct - 22:06



Pour Colin, l'affaire du chien froid et abandonner était terminé, il savait d'ailleurs qu'il resterait où il était, bien que de soit-même il l’emmènerait quelque part, tel que le commissariat, pour qu'on retrouve son maître mais... L'homme n'était pas du même avis. Quand celui-ci lui proposait, non, lui ordonnait de mettre le chiot dans la voiture pour qu'il se réchauffe et qu'ils puissent le ramener à la maison, il fut obliger de le regarder avec des grands yeux, ne sachant que dire. Il avait l'impression d'être un petit roi, c'était assez impressionnant.

Il sortit alors, les clefs de la voiture dans les mains. Il s'approchait du chiot, le caressant doucement pour détacher la laisse et prendre l'animal dans ses bras. Il ouvrit la voiture, déposant le petit être sur le siège avant, à la place de Cole, il le caressait alors deux petites minutes : il était vraiment trop craquant ce petit chien... Noir, avec de belles chaussettes blanches, un petit nez bien brillant, et de beaux yeux clairs ; comment pouvez on abandonner une aussi belle bête ? Il le caressait une énième fois, fermant la voiture et la verrouillant. Il mit les clefs dans sa poche, avant de retourner dans la supérette, où il entendit alors une personne faire du tapage. Il entrait alors doucement, remarquant l'homme cagoulé, un flingue à la main.

Il remarquait alors qu'il menaçait son maître ! Paniqué, il se mit à faire les cents pas sur le même carreau, avant de se lancer dans l'action. Il prit une courgette sur l'étalage des légumes, pour la heurter à la tête de l'homme : mauvaise idée... Il se frottait le crâne, se retournant, pointant le blondinet qui avait les yeux plus gros et plus rond que balle de ping-pong ! Il le regardait alors, bafouillant une phrase vraiment... mais vraiment... RIDICULE ! « L-l-l-l-le vol, c-c-c-c'est m-m-mal ! » il avait l'air vraiment con dans cette situation. Il fermait alors doucement les yeux, avant de les ré ouvrir, espérant que ce n'était qu'un mauvais rêve, mais non ! L'homme menaçait alors le caissier de vite lui donner sa récolte, son butin quoi... Il avait des sueurs froides, c'était pas tous les jours qu'il se voyait un flingue près du front : oui, comparé à Matthias, Colin est vraiment plus petit... Forcément, ça arrive au front, pas au torse boude

Il regardait alors Matthias, gloussant avant de regarder l'homme et saisir fortement le légume qu'il avait entre les mains, pour donner un coup dans la main de l'homme, faisant tomber son arme à terre. Paniqué, il reculait, se tapant la tête contre un mur, avant de tomber au sol, apeuré : il n'avait jamais connu ça, mis à part dans le jeu de son meilleur ami, le jeu... GTA Bidule chouette !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Tes pas un esclave, ta le droit de vivre... PV Colin Dim 13 Oct - 23:02

Tout se passait très vite, dans ce genre de situation tout se passe toujours très vite. Il avait l'arme pointer contre son torse alors que Colin entra dans la supérette et lança une courgette à l'homme qui semblait plutôt surpris que d'avoir mal. « Colin, va t'en. » Il ne voulait pas le voir risquer sa vie, il était jeune et avait la vie devant lui. Matthias était vieux enfin, pour certains il était vieux. Il tenta de déconcentrer le cambrioleur afin qu'il ne se concentre pas sur le jeune Humain, mais Colin ne semblait pas vouloir partir. Colin était juste à côté de lui, il voulait aider, mais Matthias s'inquiétait de la sécurité de celui-ci, il ne comprenait pas pourquoi il prenait ses risques. L'homme pointa son arme vers le jeune, Matthias tenta de le dissuader de faire quelque chose qui l'envers au trou très longtemps. « Faites pas de connerie, baisser votre arme, ça sert à rien de blesser quelqu'un. »

Alors que Colin le frappa à la main et fit tomber l'arme, Colin recula et se cogna contre le mur et tomba au sol. Matthias devait s'assurer que personne ne serait blessé, il se dépêcha de ramasser l'arme alors que le cambrioleur faisait de même. Seulement vu les positions, il avait le canon de l'arme pointer sur lui alors que le cambrioleur avait la main sur la détente. Il entendit la police qui arrivait, il était temps! Il tentait de tirer sur l'arme pour lui enlever l'arme des mains, mais paniquer, le cambrioleur appuya sur la détente alors que Matthias tirait sur l'arme. La balle lui traversa l'avant bras avant d'aller s'écraser contre le mur au dessus de la tête du jeune. Matthias avait serrer les dents pour ne pas crier et il frappa de son coude le cambrioleur qui tomba au sol, Matthias eu juste le temps de mettre le pied sur l'arme pour la pousser loin du cambrioleur. Un policier qui arrivait en courant pris l'arme et menotta le cambrioleur. Matthias se retourna afin d'aller auprès du jeune afin de voir s'il était correct puisqu'il venait de se frapper la tête contre le mur. « Ça va, Colin ? » Il était plus inquiet pour le jeune que pour son bras, fallait que sa soit le bras droit, super il ne pourrait pas écrire durant quelques jours, voir semaines. Il ne sentait plus vraiment la douleur, sur le coup de l'adrénaline, mais la douleur allait sûrement vite arrivé. « Monsieur, vous saignez faut faire examiner votre bras. » Matthias se redressa et aida le jeune à se relever, il regarda l'homme et son bras, sa manche était tout rouge maintenant. « Il faut l'examiner, il s'est cogner la tête, il peut avoir une commotion. » Un ambulancier qui arriva déchira la manche du professeur pour lui faire une compresse afin d'arrêter le saignement. Il lui demandait de le suivre, mais toujours inquiet pour Colin, il demanda à ce que le jeune soit examiner. Tel un père, il s'inquiétait plus pour le jeune que pour lui. Après tout, un coup à la tête c'est plus dangereux que le bras.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Tes pas un esclave, ta le droit de vivre... PV Colin Lun 14 Oct - 6:48



C'était quoi cette affaire ! Colin, tout comme Matthias n'avait rien demander et ils se retrouvaient dans une histoire malveillante.. Le garçon qui était tomber au sol, avait tellement peur qu'il n'avait pas bouger d'un pouce, et avait assister à cette scène. Il s'était recroqueviller, tenant l'arrière de son crâne avec une main ; le béton c'est dur ! Heureusement, bien vite, les policiers arrivèrent, prenant le contrôle de la situation.

Alors que Matthias s'inquiétait pour le blondinet, encore au sol, un homme lui demandait de le suivre pour son bras qui avait été touché lors de la bagarre, quant à Colin, il fut prit en charge quelques minutes après. Les questions défilés, et le garçon restait toujours peu bavard, voir même choqué. Il avait l'impression que les mots restaient dans la gorge et que rien ne voudrait sortir : c'était horrible. Il cherchait l'homme du regard, après tout... Il cherchait son maître comme un chien cherche le siens ! On demandait à Colin d'arrêter de bouger lors des examens qu'on lui effectuer rapidement en dehors, mais il ne voulait pas.. Déjà que l'homme était blesser, qu'il n'avait pas pu effectuer sa tâche qu'était de le protéger, il devait désormais ne pas le chercher ?

Il se levait, laissant tout tomber, cherchant rapidement l'homme sans un mot. Il le trouvait avec les ambulanciers, il courait alors le rejoindre, se mettant près de lui, peu importait la douleur de son crâne, et les paroles des ambulanciers qui lui demandait de partir, et de laisser l'homme entre leur main.. Il n'y répondit pas, toute façon il n'arrivait pas ! Il tremblait alors de tout son corps, se retenant de pleurer ; la journée avait si bien commencée, pourquoi ça avait fini ainsi ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Tes pas un esclave, ta le droit de vivre... PV Colin Lun 14 Oct - 13:28

Il avait été blessé, mais il voulait qu'on s'occupe du jeune, il s'était cogner la tête sur béton, il avait un risque de commotion, il avait peur que le jeune ait quelque chose de grave. Mais les ambulanciers l'avaient forcer à le suivre afin de soigner son bras, il serrait les dents alors que l'on examinait son bras, c'était douloureux et il devait bien serrer le bandage pour éviter qu'il recommence à saigner dès qu'il ferait un mouvement. Il vit le jeune arrivé, les ambulanciers lui disait de partir, mais Matthias voulait qu'il reste, il devait se faire examiner. Alors que Matthias tentait de se redresser, mais les ambulanciers tentait de l'empêcher. « Je suis correct, lâcher moi. » Il fit signe à Colin d'approcher. « Il faut l'examiner, lâcher moi et examiner le, il s'est cogner la tête sur le béton. » Il se redressa et obligea les ambulancier à le laisser tranquille disant qu'il irait à l'hôpital plus tard pour être sur.

Il se tenait debout et regardait le jeune se faire examiner et quand les ambulanciers furent sur qu'il était correct, ils purent quitter tranquillement. « Je crois qu'on va plutôt manger des restants... » Il n'avait pas l'intention de retourner à l'intérieur de la supérette tout de suite. Il se dirigea vers la voiture avec celui-ci. Comme il avait mal au bras et que le jeune avec les clé il lui dit : « Tu vas devoir conduire par contre. » Il ouvrit la porte côté passager et fit attention que le chiot ne sorte pas de la voiture et il s'installa côté passager. De la main gauche il s'attacha, il allait avoir du mal durant les prochains jours, il était droitier, il allait avoir besoin de plus d'aide. Il laissa le jeune conduire, il avait perdu beaucoup de sang et il n'était pas au summum de sa forme. Arrivé à la villa il ouvrit la porte et il donna le chiot au jeune et lui dit : « Tu peux t'en occuper ? Je vais aller m'allonger.. » Il avait la tête qu'il tournait et il sortit de la voiture, il était faible sur ses jambes, mais il arriva à marcher, seulement il n'avait pas la force de monter et il s'installa plutôt sur le canapé, s'allongeant. Il ferma tout de suite les yeux, la perte de sang l'avait épuisé...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Tes pas un esclave, ta le droit de vivre... PV Colin Lun 14 Oct - 18:14



Pourquoi faire des examens, Colin ne s'était juste frapper la tête : Pourquoi en faire un flan ! Il se laissait cependant toucher, même si il ne voulait pas, il faisait la moue... Mais Matthias voulait à tout prix qu'il se fasse examiner, il ne pouvait donc pas refuser. Rapidement, l'ambiance lourde était retomber ; les policiers avaient fini, et étaient partit, la circulation revenait doucement, et ils allaient pouvoir rentrer de leur moyen. Ce qui était rare pourtant.

L'homme demandait à Colin de se charger du retour, ce qui lui faisait d'ailleurs bien peur... Mais il prit le volant entre les mains et ramenait finalement sains et sauve Matthias, Cole, et la voiture en elle même ! Evidemment, l'homme était fatigué et partit se coucher dans la canapé... Il soupirait, montant en haut pour choper une couverture et redescendre, pour la lui mettre dessus, et lui mettre un coussin sous la tête : un minimum tout de même.

Il partit dans la cuisine, ses mains tremblaient tant il avait eu peur, et il avait toujours peur... Il se demandait si ça allait longtemps rester ? Il avait pas réussi à protéger Matthias, c'était une honte... Lui qui faisait tout pour lui, Cole n'avait même pas réussi à faire une chose aussi basique ! Pour s'occuper, il préparait à manger avec les restes, pensant tout en faisant à manger... Il n'y avait ni Jayden, ni Lily, ni même Sue ; il était donc seul à pouvoir s'occuper de l'homme en ce moment même... * Faudrait que je trouve où sont les bandes... * pensait-il alors, montant dans la salle de bain pour chercher dans la trousse à pharmacie, des fois que le bandage doive être changer dans la soirée !

(désolée, nul effraie )
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Tes pas un esclave, ta le droit de vivre... PV Colin Lun 14 Oct - 18:50

(mais non c'est pas nul)

L'homme était fatigué, l'ambulancier l'avait prévenu qu'il restait d'être faible pour les autres à venir à cause de la perde de sang. Matthias n'en voulait pas à Cole, ce n'était pas son rôle de le protéger, enfin pour certains oui ça serait son rôle. Matthias n'est pas comme les autres et pour lui c'est son rôle de protéger le jeune. Matthias ne l'avait même pas senti lui mettre une couverture et un oreiller, c'était presque comme s'il avait perdu connaissance plutôt que s'être endormi, il avait eu du mal à marcher juste qu'au canapé. Il se réveilla alors que ses narines étaient titiller par une bonne odeur. Colin avait dut cuisiner, Matthias se redressa et serra les dents alors qu'il s'appuya par habitude sur son bras droit, mais il se rappela les événements. Repensa à Colin et il se leva peut-être un peu trop vite, il avait la tête qui tournait, mais il s'immobilisa et il était correct ensuite. « Colin ? » Il entendait du bruit à l'étage, il marcha jusqu'à la cuisine et sentit le plat, il ne portait pas attention à son bras, son bandage qui avait pris une teinte rose-rouge. Il avait soif, ouvrit un armoire du bras gauche, il n'arrivait pas à bouger ses doigts de la main droite, d'après l'ambulancier ça devrait revenir rapidement, seulement quelques tendons, ligaments qui avait été touché par la balle. Il n'avait pas trop compris, mais l'important c'est qu'il retrouverait l'usage de ses doigts rapidement. Il n'aimait pas dépendre de quelqu'un, alors avoir besoin d'aide, devoir faire comme les autres et demandé à son Humain de tout faire le dérangeait, il n'arrivait même pas à se servir un verre d'eau alors que sa main gauche tremblait, à cause du choc, l'adrénaline, les souvenirs qui rendaient le tout difficile. « Colin ? » Il ne criait pas, sa voix n'était pas très forte à vrai dire. Il avait soif, entendit des pas et dit : « De l'eau.. stp. » Au moins il pouvait être poli, il n'avait pas perdu l'usage de sa bouche. Bref, il regarda le jeune Colin et lui demanda : « Ta tête, ça va ? » Matthias ne changera jamais, il restera toujours celui qui s'inquiète plus des autres que de lui même. Il vit des bandages dans les mains de Colin, il faisait quoi avec des bandages, ah oui ses vrai, son bras. Il le regarda, une chance que la vue du sang ne le dérangeait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Tes pas un esclave, ta le droit de vivre... PV Colin Lun 14 Oct - 19:04



Il avait pas l'habitude de s'occuper de qui que ce soit, déjà s'occuper de soit-même était une peine perdue alors imaginez-vous pour les autres... Cependant, Colin m'était la vitesse supérieur, se forçant à essayer de résoudre ce qui de normal ne lui aurait pas causer de soucis. Il n'avait pas entendit le premier appel de l'homme, ce n'est qu'au second qu'il sursautait légèrement. Il fermait alors la porte de la salle de bain, descendant avec les bandes dans la main : c'était inconscient. Il remarquait l'homme debout. Même si il était poli, le fait qu'il lui demande quelque chose lui faisait assez bizarre... Était-il en colère et voulait que le garçon comprenne qu'il était qu'un Humain acheté ? Il devait mal comprendre, cependant penser à ça lui faisait vraiment mal au coeur.

Il prit un verre, et sortit l'eau fraîche du frigidaire. Il versait le liquide dans l'objet transparent, lui posant sur le petite table qui était dans la cuisine, lui souriant alors timidement, retournant à son occupation qui était le soin de son maître. Il rentrait l'eau, et lui tendit la chaise pour qu'il s'assoit. Il tirait une chaise alors, s'asseyant près de lui, pour doucement lui enlever le bandage imbiber le sang. Il avait prit tout ce qu'il fallait : Compresse, bassine d'eau tiède, gant pour nettoyer la plaie, désinfectant et bandage. Il ne regardait pas l'homme, il se taisait surtout. Il nettoyait soigneusement la plaie, toujours avec douceur pour ne pas qu'il ai mal. Il pensait alors à mettre du gel microbiologique, pour ne pas toujours la compresse neutre de ses mains sales. Il épongeait alors légèrement la plaie, avant de mettre le désinfectant, s'excusant du regard pour le mal qu'il pourrait lui causer. Deux compresses pour que le sang ne se propage pas trop, un coton par dessus, et le bandage pour finir.

Il lui avait fait un beau bandage, simple, mais confortable, pour qu'il y ai une bonne couche avant de pouvoir se reblesser et ré-ouvrir la plaie. Il lui proposait une petite veste, pour qu'il puisse protéger le tout, et qu'il n'ai pas froid... Le soir, il faisait beaucoup moins chaud depuis peu. Il se levait, prenant le tout pour partir silencieusement ranger les affaires, toujours sans un mot... Il ne lui avait pas adresser un seul mot depuis l'incident.. Et c'était mieux ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Tes pas un esclave, ta le droit de vivre... PV Colin Lun 14 Oct - 19:28

Le jeune était arrivé rapidement, il semblait soucieux, il ne parlait pas, si Matthias lui demandait des choses c'était parce qu'il en était pas capable, pas parce qu'il lui en voulait, qu'il voulait lui montrer sa place, etc. Bref, il regarda le jeune lui préparer un verre d'eau, il en pris une gorgée ça lui fit du bien et il remercia Cole. Il le regardait lui défaire son bandage pour lui en refaire un nouveau, il était consciencieux, délicat, mais il semblait pas très bien. Il ne semblait pas sûr de pouvoir parler excepté pour lui demander des trucs, il n'avait même pas répondu à la question de Matthias. Une fois le bandage fini, Colin lui demanda s'il voulait une veste, le professeur accepta et le regarda un instant. « Colin ça va ? » Sa voix était douce, faible oui, mais elle était semblable à son ton habituel.

Il se releva et pris des assiettes de sa main gauche pour mettre la table, Colin avait fait le repas, l'avait aidé, il pouvait donc l'aider. Bref, il mis la table, deux assiettes comme il était seul, il se demandait où était le chiot, il ne l'avait pas entendu ni vu. Il se rendit vers le salon, mais ne le vit nulle part, il était où ? « Colin, il est où le chiot ? » Il regarda Colin qui était parti porté les bandages, comme son bras le faisait souffrir, il retourna dans la cuisine pour prendre un anti-douleur, ça allait l'endormir encore plus, mais c'était mieux ça à la douleur. Il s'installa sur une chaise de la table, resté debout lui demandait beaucoup d'énergie, c'est fou ce que sa faisait de perdre autant de sang, ça ne lui était jamais encore arrivé d'être blessé ainsi. Il attendit une réponse du jeune. Colin ne semblait pas aller bien, il avait l'impression qu'il lui en voulait, du moins qu'il en voulait à quelqu'un. « Colin, qu'est-ce qui se passe? J'ai fais quelque chose qui t'as déplu ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Tes pas un esclave, ta le droit de vivre... PV Colin Lun 14 Oct - 20:53



Colin redescendit, il avait écouter l'homme mais n'avait pas vraiment répondue à quelconque question de sa part, il avait préférer ne rien dire. Il se mit près de l'homme, s'asseyant. Il lui répondit alors doucement. « Le chien est dans le jardin, un chiot dans une maison c'est triste.. » il soupirait, regardant autre part, tremblant de tout son corps. Il se levait finalement, allant prendre la poile, emmenant le tout sur la table pour servir l'homme, et se servir par la suite, mettant l'ustensile sur la plaque éteinte. Il s'assit alors de nouveau, lui disant doucement. « Je n'ai jamais vécu ce qui s'est passé.. J'en est encore les mains qui tremblent... Je n'ai pas réussi à vous sauver, je sais toujours pas pourquoi je suis encore à vos côtés... » il le regardait, avant de commencer à manger, ne disant plus rien.

Un humain mauvais, est tout juste bon à jeter ! Le monde tournait ainsi, et même si l'humanité était présente, ce système ne pouvait pas être abolit, ni même contourné. Colin avait prit le plis, et c'était habitué. Cependant, ce qui venait de se passer, ne voulait pas partir de sa tête... C'était un supplice, une punition qu'il recevait ! Il arrêtait de manger, se levant alors, pour laver l'assiette qui avait à peine était manger, il avait remit les reste dans un plat ; le chiot aimerait surement la viande. Il respirait un grand coup, avant de chuchoter tant sa gorge lui faisait mal, qu'il allait voir deux minutes le chiot, des fois qu'il ne se soit pas fait quelque chose... Un moyen de pouvoir pleurer dans son coin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Tes pas un esclave, ta le droit de vivre... PV Colin Lun 14 Oct - 21:07

« Tu le rentra pour la nuit, faudrait pas qu'il gèle, il fait froid dehors.. » Il regarda la jeune, il le regarda lui servir à manger, manger de la main gauche c'était vraiment pas évident ni agréable. Il avait hâte d'être capable de se servir de son bras à nouveau. Il demanda à Colin ce qui se passait. Il l'écouta et fut toucher par ce qu'il venait de dire, mais alors qu'il allait lui répondre Colin se leva, pris de la viande et sortir de la pièce pour aller voir le chien. Pour prendre un peu de force, Matthias mangea un peu puis il laissa tout là, il voulait voir Colin, le rassurer, lui expliquer qu'il ne devait pas s'en vouloir.

Il entendit pleurer et ça lui fit un pincement au coeur, il sortit, il faisait vraiment frais et il passa son bras utilisable dans le dos de celui-ci et l'attira vers lui pour le prendre dans ses bras, un câlin, un moyen d'essayer de la rassurer ça pouvait être étrange. Mais il ressentait le besoin de le faire. Il se recula un peu et le regarda, il passa sa main sous le menton de celui-ci et le regarda dans les yeux. « Faut que tu arrêtes de te mettre la pression, premièrement je tes jamais demandé de jouer les héros, je voulais que tu partes, je voulais pas que tu assiste à tout ça, tes jeunes, ta pas à vivre des situations comme ça. Tu as pas à te vouloir de quoi ce soi, je suis en vie et tu es en vie c'est le plus importants. Tes quelqu'un de bien, tu a essayé de m'aider et ça m'a vraiment touché, je sais pas trop si tu as fais ça seulement parce que je tes acheter... mais sache que tu n'as pas à t'en vouloir pour quoi ce soi. Prend ta soirée pour toi, j'ai encore un bras, des jambes, je vais pouvoir me débrouiller, va te reposer, reprendre tes esprits, te remettre de tes émotions. » Il le regarda, il était sérieux, il n'avait pas envie de rigoler, dire des conneries, pour lui c'était impensable de se débarrasser de lui parce qu'il s'était pris une balle. Il regarda le jeune, puis le chiot qui mangeait la viande que Cole lui avait amener.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Tes pas un esclave, ta le droit de vivre... PV Colin Mar 15 Oct - 5:05



Ce que Colin pouvait détéster plus que tout, c'était de de pleurer devant une personne importante. Toujours habitué à ne pas pleurer, il n'avait même pas pu se dire un jour qu'il devrais se cacher pour ne pas faire honte à ses parents ! Il avait du pleurer étant gosse, mais après... Il n'en avait plus eu l'occasion. Le chiot noir était venu manger dans sa "main", couinant légèrement comme pour réconforter le garçon. Il lui caressait le haut de la tête, et ses petites oreilles bien pointues.. Il baissait la tête, sentant un mal dans sa gorge, pleurer faisait vraiment du mal.

Soudainement, il sentit qu'une personne le prit dans ses bras. Au premier abord, il aurait tenter de croire que c'était son meilleur ami, mais qu'est-ce qu'il foutrait là ! Il du lever le regard, et regarder l'homme... Mais il ne pu pas, et baissait les yeux. Celui-ci le réconforter avec des mots qui peuvent faire mal au ventre, tant les sentiments y sont ! Colin pleurait alors encore, mais beaucoup moins. Il séchait ses larmes, lui disant alors doucement. « ça va aller, ne vous inquiétez pas, ce n'est que passager. » il fit un petit sourire, mine de rien, et se lever. Il aidait d'ailleurs l'homme à se lever aussi, et le laissait entrer à l'intérieur : dehors il faisait froid. Comme l'homme lui avait dit précédemment de rentrer le chien, il le prit dans les bras, et le rentrait, mais pour pas qu'il fasse le foufou, il l'installait dans sa chambre ; au moins il n'aurait qu'un petit espace de jeu et Colin pourrait y mettre des limites.

Colin se mit à finir la cuisine, avant de demande d'une petite voix cassée. « Voulez-vous du Thé ? » quand le temps est froid, se préparer un délice comme ça : c'est juste parfait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Tes pas un esclave, ta le droit de vivre... PV Colin Mar 15 Oct - 11:30

Il l'avait serrer contre lui, pour le rassurer. Celui-ci le "lâcha" pour le regarder alors qu'il s'essuyait les yeux et il lui répondit de ne pas s'inquiéter que c'était que passager. Matthias n'aimait pas trop le voir ainsi, il semblait ne pas vouloir tout dire. Matthias mis sa main sur son épaule alors que celui-ci avait pris le petit chien dans ses bras et se dirigeait vers la maison. « Colin, si jamais tu veux parler de ce qui est arrivé ou seulement parler, je serais là pour t'écouter. Y'a rien de mal à pleurer, avoir peur et vouloir parler. » Il le regarda entrer et aller vers sa chambre avec le petit chien. Matthias entra lui aussi dans la maison et se dirigea vers le salon et alla prendre des copies à corriger qui était dans son bureau et il s'installa dans le salon pour lire les copies de ses élèves et les corriger, il ne pouvait pas écrire de sa main droite, mais il pouvait taper à l'ordinateur ses commentaires avec la main gauche, c'était plus long, plus compliquer, il devait écrire la note sur word avec ses commentaires sur le texte, il n'arriverait pas à tout corriger comme toujours, il devrait dire à ses élèves qu'il n'allait avoir leur note qu'à la fin de la semaine. Il avait corriger seulement deux copies en une heure alors que normalement ça lui prenait presque une heure pour corriger tout sa classe. Il fut déconcentrer par Colin qui lui proposait une tasse de thé, Matthias déposa l'ordinateur et ses copies sur la table du salon et répondit à Colin. « Oui merci. » 

Il se leva afin d'aller dans la cuisine rejoindre le jeune qui préparait du thé, il se pris une banane, il n'avait pas beaucoup manger avec ce qui était arriver avec Colin, il n'avait pas eu la tête à manger alors que le jeune n'allait pas bien, il éplucha la banane en mettant le bout dans sa bouche et tira afin de l'ouvrir. Il pris la tasse de thé que le jeune lui tendit et souffla un peu dessus pour en prendre un gorgé ensuite. Il avait jeter la pelure de sa banane...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Tes pas un esclave, ta le droit de vivre... PV Colin Mar 15 Oct - 14:28



Le blond était fatigué, vidé de son énergie. Pourtant, il paraissait tellement frais, mais au fond de lui.. Il n'avait aucun moral, tout était si bas pour lui, il avait l'impression de ne plus avoir aucun sentiment, rester froid. Heureusement, il reprenait vite un peu de bon sens ; il s'était amusé avec le chien lorsque Matthias fut à l'étage pour corriger des copies, il avait penser à l'aider... Mais il devait tellement être concentré. Cependant, quand il lui demandait si il souhaitait du thé, celui-ci ne refusait pas et arrêtait sa correction. Il demandait alors doucement. « C'est des copies de cours ? Des corrections ? Je peux aider peut-être ? » il le regardait alors, avant de lui servir la tasse chaude qui venait d'infuser.

Il prit la sienne, restant contre le plan de travail de cuisine, il fallait qu'il lave la théière, mais ça, ce n'était qu'un petit détail. Il eut une idée ! Il partit, pour revenir avec le chiot dans les bras, le mettant au sol pour qu'il soit plus à l'aise. Il lui ordonnait alors de rester au pied, heureusement il était très intelligent et s'assit aux pieds de Colin, voir même sur le pied de Cole, c'était assez amusant. Il en sourit même. Il dit alors doucement, à propose du chien. « Je me suis permis de faire des affiches à la main, et une photo avec mon téléphone du chiot. Je vais aussi appeler la gendarmerie, pour savoir si une personne n'a pas perdu son chiot. » il disait ça d'une façon très responsable, mais au fond, le fait de devoir se séparer du petit chien l'embêtait, il s'était déjà bien attaché : mais il préférait que ses maîtres ne soient pas trop inquiet, et retrouve rapidement leur chien, c'était normale.. ça ne lui plairait pas à lui, de ne plus retrouver son animal parce qu’une famille ait adopter celui-ci ! Colin regardait l'homme, en attende d'une réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Tes pas un esclave, ta le droit de vivre... PV Colin Mar 15 Oct - 14:50

Il faisait des corrections, c'était pas évident, il ne voyait pas trop Colin l'aidait, c'était des rédactions de ses élèves, il n'y avait donc aucun corriger excepté le bon sens du professeur. Il pris la tasse de thé de sa main gauche et en but une petite gorgée puisque la boisson était chaude. Il regarda un moment le jeune et lui répondit : « Oui c'est des corrections que j'ai à faire, merci de me proposer ton aide, mais tu peux pas vraiment m'aider, mes élèves vont être capable d'attendre que je finisse de tout corriger, après tout ils peuvent comprendre. » Il but une autre gorgé de son thé et vit le jeune partir et revenir avec le petit chiot qu'il mis au sol. Matthias regardait le chiot, il était mignon et il semblait intelligent. Il écoutait Colin qui parlait du chiot, de contacter la gendarmerie, il remarqua une certains tristesse dans sa voix, il avait du déjà s'attacher au chiot.

« C'est bien, peut-être mettre une affiche à la supérette vu qu'on l'a trouvé là, si après une semaine on a pas de nouvelles on pourra le garder. J'ai toujours voulu un chien et il semble s'être déjà attaché à toi. » Il ne pensait pas qu'ils auraient des nouvelles de propriétaires du chien. Il ne l'aurait pas laissé là s'il aimait le chiot. Il regarda le jeune et le chiot, il eu un petit sourire. « Il est vraiment mignon et il a l'air intelligent. » Il pris une gorgée de son thé, puis il lui demanda : « Tu lui as trouvé un nom, pour pas qu'on est à l'appeler le chiot le temps qu'il reste ici... » Il savait que ça voulait dire s'attacher encore plus au chiot, il se pencha pour le caresser un instant et il remarqua le collier de celui-ci, il y avait une petite médaille. Il enleva le collier à celui-ci et regarda le numéro. Il pris le téléphone et parla un peu, il eu un petit sourire, en faite le chiot avait été volé à l'animalerie. Il suffisait d'aller le payer et Colin pourrait le garder, il raccrocha et regarda Colin pour lui dire : « Finalement tu peux laisser tomber les pancartes, il avait été volé à l'animalerie, tu peux le garder, ils suffit d'aller le payer demain à l'animalerie, je m'en chargerais. » Il caressa le petit chiot et il lui remis son collier, lui non plus ne pourrait pas se séparer de cette petite boule de poils. « Par contre je vais avoir besoin de ton aide, si faut lui acheter à manger je vais avoir besoin d'aide pour tout transporter, ça te va ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Tes pas un esclave, ta le droit de vivre... PV Colin Mar 15 Oct - 17:27



Encore une fois, il voulait juste aider, et il se faisait recaler. Tan tpis pour Matthias, il ne voulait juste qu'écrire ce qu'il lui dictait, rien de plus. Il haussait alors les épaules, buvant son thé en regardant le chien lui mordiller le bout des chaussures ; tant qu’il ne les détruisait pas, il ne dirait rien, sinon ça allait chier des bulles 8D ! Ne nous éloignons pas du sujet. L'homme avait prit soin de regarder le petit collier qu'il avait au tour du cou, Colin n'avait même pas remarqué... Il avait alors appelé, Colin avait déjà le cœur serrer de savoir qu'il devrait se séparer de la bête...

Mais, un miracle se produisit ! Le chiot avait était voler, puis abandonner ? C'était assez débile, peu crédible, mais véritable. Sa première réaction ? Se dire que le chiot partirais à l’animalerie, et qu’il ne le verrait plus.. M’enfin, tant qu’il était bien traitait peu lui importait ! Mais non, l’homme lui fit une grosse surprise : ils allaient gardés le chiot. Il lui demandait même de donner un nom au petit shiba-inu noir, il le regardait alors estomaqué avant de lui souffler doucement. « O-on demandera à Jayden, Lily et Sue, ils sont aussi concernés… » il sourit alors à l’homme, même si c’était un petit sourire timide, il lui souriait tant il était heureux. Il ne pu s’empêcher de souffler un petit ‘merci’ à peine audible, tant qu’il l’entendait ça allait.

Enfin, il lui demandait de l’accompagner pour aller acheté ce qu’il fallait pour le chiot, il le regardait avant de dire un peu étonner « Oh, faut pas se déranger.. J’irais voir ça, au moins vous pouvez finir vos corrections. » il avait de l’argent, et voulait à tout prix montrer à l’homme qu’il pouvait être mature, c’était une étape à passer pour un adolescent. Il caressait le chiot, s’amusant avec lui dans les bras, il était tellement beau avec ses perles claires… Il pensait alors d’un coup au petit chien qu’il avait trouvé petit, ses parents n’en avaient jamais voulu… Et abandonné, il s’était fait écraser sous une voiture… Il n’en dit rien, cependant il en était un peu troublé… Il sourit alors à l’homme, il était heureux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Tes pas un esclave, ta le droit de vivre... PV Colin Mar 15 Oct - 20:16

Matthias n'avait pas penser au fait qu'il pourrait lui dicter ses corrections, mais il était pas tout là se soir, les évènements l'avait quand même troublé lui aussi. C'était la première fois qu'on lui tirait dessus, même si c'était juste un bras, enfin, il regarda le jeune et il appela après avoir trouver un numéro sur le collier du chiot. Il avait proposé au jeune de choisir un nom au chien, mais celui-ci dit qu'il fallait voir avec les autres habitants de la maison, Matthias hocha la tête et entendit le petit merci du jeune. « De rien. » Il lui adressa un sourire, c'était la première fois que le jeune lui souriait.

Le jeune proposait d'y aller seul, qu'il pourrait continuer ses corrections comme ça. « D'accord si tu veux, tu prendras une des voitures, avec ta moto ça serait pas évident de transporter un sac de croquettes. Tes sur que tu veux payer? Je peux te donner l'argent, garde ton argent pour toi, t'acheter un trucs pour toi. » Il voyait un peu Colin comme un fils, le fils qu'il n'avait jamais eu. Comme Jayden, mais c'était différent avec Colin, Colin lui faisait penser à lui, il le regardait jouer avec le chiot et sourire, il eut lui aussi un sourire et fini son thé. Il le regarda un instant puis il le regarda un instant et lui demanda : « T'as déjà eu un chien avant ? Tu sembles les aimer en tout cas. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Tes pas un esclave, ta le droit de vivre... PV Colin Mar 15 Oct - 20:40



Matthias le prenait pour son fils, et Colin le prenait pour son père ; c'était plutôt simple. Mis à part que, Matthias était une personne bien plus agréable et compréhensive que son père biologique, ça, c'était même plus comparable. Il voyait son père comme le diable, et Matthias plutôt comme... Comme un sauveur, oui en effet.

Quand l'homme lui proposait de payer le sac, il refusait de la tête, finissant la tasse de thé qu'il avait, avant de s'asseoir et prendre le chiot sur ses genoux, s'amusant à lui prendre les pattes avant et faire des battements avec, juste pour embêter la boule de poils. Puis vint la fameuse question, si il avait déjà eu un chien. Il le regardait, avant de soupirer doucement et lui dire clairement. « Mes parents n'aiment pas les animaux, ils n'aiment rien. Il y avait cependant un chien qui ressemblait à celui-ci, un chien errant... Il s'est fait écraser devant mes yeux, je devais avoir huit ans environs. » il haussait les épaules, faisant un bisou sur le sommet du crâne du shiba-inu. Il demandait alors à l'homme « Par contre... Il y à un magasin pour animaux dans le coin ? Ou faut-il que j'aille au supermaché ? » il se levait alors doucement, faisant descendre le petit à ses pieds, lui demandant de le suivre ; il n'allait pas le laisser à l'intérieur lors de son départ, il allait faire des bêtises et Matthias n'avait pas que ça à faire, de s'occuper des problèmes d'un chiot, surtout que c'était Colin qui l'avait voulu...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Tes pas un esclave, ta le droit de vivre... PV Colin Mar 15 Oct - 20:57

Colin est sûrement le genre de fils qu'il aurait voulu, il voulait voir ce jeune heureux et il ferait tout pour. Il fut mal à l'aise quand le jeune lui répondit qu'il avait trouver un chien errant, mais il était mort écrasé sous ses yeux. « Désolé, on va s'arranger pour qu'il n'arrive rien à celui-ci. Laisse le dans le maison, on va être sur qu'il lui arrive rien comme ça. Après tout il pourrait facilement se sauver dans la cours. » Il lui fit un petit sourire, le regarda jouer avec le chiot, il était adorable. Il regarda le jeune, qui se leva et disait au chien de le suivre, mais lui demanda avant s'il y avait un magasin pour les animaux ou il devait aller à la supérette. « Il y a une animalerie où il vende des croquettes je crois. » Il lui donna l'adresse et le regarda aller porter son chiot dans sa chambre.

Mais quand Colin fut sortir, le chiot n'arrêta pas de pleurer dans la chambre, il devait pas aimer être seul, Matthias se leva donc pour le faire sortir de la chambre histoire de l'amener dans le salon où il s'était installé pour faire des corrections, il s'allongea et laissa le chiot s'installer sur son torse couché alors que le professeur lisait une copies d'élève. Mais fatigué il s'endormit dans sa lecture, dans la même position, il avait laissé tomber la copie au sol et le chiot dormait sur lui, ça devait être assez drôle comme scène à voir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Tes pas un esclave, ta le droit de vivre... PV Colin Mar 15 Oct - 21:23



Colin aurait pu répondre qu'il n'avait plus peur de la mort depuis, mais il aurait était prit pour un fou, alors il avait seulement sourit, pour lui dire que tout allait bien. Il avait laisser le chiot dans sa chambre, pour qu'il ne cause aucun dégât, et ne l'avait pas entendu pleurer en partant. Il sortit alors, prenant les clefs de la voiture, pour sortir de la maison ; oui, la moto ça aurait été difficile, bien qu'il aurait préférer. Il partit alors tranquillement, comme Colin n'était pas dans l'assurance de la voiture, si il causait un accident, ce serait pour Matthias la pomme !

Il avait remarqué l'animalerie, et s'arrêtait non-loin. A l'intérieur il y avait tout ce dont on pouvait rêver pour son animal ! Il regardait les prix qui étaient tous abordables. Il posait des questions à l'animalière pour les premiers achats, pour son chiot. Evidemment, il ne se laisserait pas berner, et lui avait bien dit ce qu'il souhaitait ! Donc il avait juste prit l’essentiel pour un chiot : un petit panier qui pourrait lui convenir même si il grandissait, un collier bleu roi avec la laisse, un bol pour l'eau et un pour les croquettes, un paquet de croquettes tant qu'on y est, et un petit jouet en forme de fourchette avec une tête de chien à l'extrémité. Il n'avait pas fait des folies, il avait prit la qualité à petit prix quoi ! Il avait fait un chèque à son nom, c'était plus simple que des espèces ou une carte.

Il prit alors le tout, qui était dans des sacs kappa, mettant le tout à l'avant de la voiture, ce qui serait plus simple en arrivant dans le garage. Quand il arrivait, les mains pleines, la première chose qu'il remarquait... Fut se tableau ! Il sortit son téléphone pour prendre une photo de loin, et deux en détails : le chiot allongé, et la photo de plus près. Il rangeait tout, faisant en sorte que ça ne fasse pas bordel. Le chiot entendit tout, et se mit à lever la tête, juste au moment où Colin ramassait les feuilles. « Et alors mon grand, tu dors plus ? » il le caressait doucement, ne voulant pas réveiller l'homme. Il finit par remonter dans sa chambre, prenant l'ordinateur pour grapher un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Tes pas un esclave, ta le droit de vivre... PV Colin Mar 15 Oct - 22:16

Il n'entendit pas le jeune arrivé, alors quand il se réveilla et ne vit pas le chiot il s'inquiéta. Bon il s'endormait quelques minutes et le chiot disparaissait, Colin serait déçu. Mais voyons les feuilles ramasser et mis en pile sur la table, il se douta que Colin avait du prendre le chien. Il se leva et alla dans la cuisine, parce que son bandage était à nouveau en sang. Il allait devoir aller à l'hôpital finalement, ce que les ambulanciers avaient fait, n'avait pas suffit. Il retira son bandage et passa son bras sous l'eau afin de retirer le sang et il s'essuya le bras. Il pris la direction de l'étage afin d'aller dans la salle de bain, mais il cogna à la porte de Colin en passant devant. Il entendit son autorisation et dit seulement : « Salut, je te dérange pas longtemps, je voulais juste voir si le chien était là. À ce que je vois oui. Bonne soirée, je vais aller continuer mes corrections si jamais y'a un problème. » Il lui fit un petit sourire et referma la porte pour aller dans la salle de bain se faire un bandage lui-même, enfin essayer. Il ne serait sûrement pas aussi beau que celui de Colin, mais il devrait y arriver. Il mis directement le bandage, sans crème ou quoi ce soit, faut dire qu'il n'y connaissait rien.

Il sortit de la salle de bain pour aller dans son bureau qui est à l'étage afin de continuer ses corrections. Il regarda tapait à l'ordinateur, comme parfois il pouvait ne pas être patient il tenta d'y aller à deux mains, mais ça lui fit serrer les dents et le fit saigner. Bon, il allait se rendre à l'hôpital tout de suite, ça pouvait pas continuer comme ça. Il alla juste prévenir le Colin et descendit afin de se rendre au garage, il devrait arrivé à conduire à une main, Colin l'avait assez aider comme ça pour aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Tes pas un esclave, ta le droit de vivre... PV Colin Mer 16 Oct - 6:07



Pour le blondinet, Matthias dormait encore à poings fermés. Ce pourquoi, quand il ouvrait la porte de la chambre de Colin, il sursautait presque, regardant soudainement l'homme. Il avait un bon regard, et remarquait vite les choses. Il s'était enlever le bandage, et refait un... Mais pas avec ce qu'il fallait ! Il fini rapidement ce qu'il avait à faire, se levant directement, laissant le chiot le suivre à ses pieds.

L'adolescent descendait alors à l'étage, remarquant que l'homme était sur le départ, où pouvait il aller sans même en parler à Colin ? Il restait encore un peu sur les escaliers, avant de demander à l'homme doucement. « Matthias, t-tu vas où ? » il serrait la rambarde, regardant le corps de l'homme qui était encore côté dos à lui. Le chiot descendit les marches, pour aller renifler l'homme et lui faire la fête, ce qui fit vite sourire Colin qui était pourtant bien inquiet... Il descendit alors les marche, prenant les clefs dans ses mains, il allait pas conduire seul... Il lui expliquait alors. « Je suis un Humain Matthias, même si tu pense pas ça comme ça, tu n'as le droit de faire des choses comme ça seul... J'ai était acheter pour faire ça, sais-tu. » il le regardait, il avait parler de façon mature, ce qui était assez rare. Il mit sa veste, mettant le collier et la laisse au chien pour sortir dehors, il ouvrait la voiture et mit le chien derrière. Il attendait l'homme dans la voiture, qui était déjà en marche.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Tes pas un esclave, ta le droit de vivre... PV Colin Mer 16 Oct - 10:43

Il était passer rapidement dans la chambre de celui-ci pour ensuite descendre, il devait aller à l'hôpital, il ne pouvait plus continuer de perdre du sang. Sinon, il allait perdre connaissance et c'était sûr et pas seulement pour quelques minutes. Il était descendu rapidement, avait pris les clés de sa voiture, mais Colin descendit suivit du petit chiot. « Faut que j'aille à l'hôpital. Ma blessure n'arrête pas de se rouvrir... » Le jeune pris les clés de ses mains, Matthias fut assez surpris de sa réaction et de l'entendre dire qu'il était là et qu'il avait pas le droit de partir comme ça, qu'il était un Humain. « Je pourrais jamais te traiter comme un Humain, comme une chose, j'en serait pas capable, comme je suis pas capable de traiter quiconque comme ça. Après ce que tu vas vécu aujourd'hui, tout ce que tu as fais pour moi. Je voulais te laisser te reposer un peu, profiter de ton chiot un peu. » Mais Colin sortir avec le chien et alla l'attendre dans la voiture côté conducteur. Il soupira et alla le rejoindre s'installa côté passager. Matthias le regarda un instant, puis il ajouta : « Tes pas juste un Humain à mes yeux. Tu ne seras jamais qu'un Humain à mes yeux, Colin. » Il le regarda un instant et le laissa conduire en direction de l'hôpital.

[je pourrai pas répondre vite aujourd'hui, je travailles pour un activité organiser par mon cégep, histoire de me faire un peu d'argent lol, je travaille de 8h30 à 16h30 environ, donc je crois pas pouvoir répondre avant la soirée]
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Tes pas un esclave, ta le droit de vivre... PV Colin Mer 16 Oct - 19:36



L'homme commençait à s'expliquer, comme quoi il ne considérerait jamais Cole comme un Humain, ou plutôt ne le traiterait pas comme il devrait être traiter normalement. Pour Colin, c'était même plus une question, il en avait tellement entendu sur le marché des humains, que plus rien ne lui faisait peur ! Mis à part se retrouver séquestrer, et bander, pour se faire découper... M'enfin ça, c'est encore autre chose. Le garçon ne lui avait pas répondu, il avait juste regarder l'homme, démarrant la voiture en silence, seul la musique trônait dans la voiture.

Il avait mit les bouchées doubles, faisant en sorte de passer à chaque feu vert rapidement, tout en faisant attention à la limite de vitesse et aux autres conducteurs : évidemment. Ils furent vite arrivés aux urgences les plus proches. Il le déposait alors à l'entrée pour qu'il n'ai pas à trop marcher, pour aller se garer un peu plus loin, et revenir jusqu'à lui. Il s'occupait de tout, pour ce qui était administratif, il n'avait qu'à rester dans la salle d'attente. Il revint alors vers lui, s'asseyant sur une chaise, le regardant pour dire. « Tu as un gamin qui s'est couper le doigt, et tu passe. Normalement on va t'app.. » il ne pu finir sa phrase qu'on appelait Mr.Anderson. Il sourit, se relevant, c'était rapide... Pour une fois !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Tes pas un esclave, ta le droit de vivre... PV Colin Mer 16 Oct - 23:22

Il avait dit ce qu'il avait sur le coeur au jeune, comme quoi il ne le voyait pas comme un Humain, bref, cela ne pris pas beaucoup de temps pour arriver à l'hôpital. Il s'était installer dans la salle d'attente alors que Colin s'occupait de tout, vraiment se jeune il pouvait être très surprenant quand il voulait. Il revenait lui dire que le médecin allait l'appeler d'un instant à l'autre alors qu'il n'eut pas eu le temps de finir son rendez-vous que le médecin appela M. Anderson. Matthias se leva et du prendre appuya sur Colin pour ne pas tomber, il se sentait faible et ce n'était pas normal, il devait y avoir autre chose. « Merci Colin, merci pour tout. » Il lui adressa un petit sourire et il marcha vers la chambre, alors que le médecin demanda à Colin de rester à l'écart, Matthias lui adressa un petit sourire et lui dit que c'était correct, d'aller voir le chiot en attendant qui devait s'ennuyer dans la voiture. Matthias s'installa sur la table d'examen et retira son chandail pour que le médecin s'occupe de lui. Matthias lui parla de ses fatigues depuis qu'il avait perdu du sang et ses pertes d'équilibre, le médecin lui expliqua que c'était normal après une grosse perte de sang et qu'il était préférable de rester ici cette nuit afin de lui faire une transfusion sanguine et recoudre son bras afin qu'il n'ai plus de problème de saignement. Matthias affirma qu'il devait prévenir Colin et il demanda au médecin de faire venir Colin après que celui-ci lui ai installé une perfusion. Quand Colin entra dans la chambre il pris parole : « Colin, faut que je reste ici cette nuit, j'ai perdu plus de sang qu'il le pensait. Tu peux prendre l'auto et rentrer, tes pas pour passer la nuit ici sur une chaise et laisser le chiot dans la voiture. Je t'appellerai quand je pourrai partir. » Il lui fit un petit sourire, bien qu'il était épuisé de sa journée, il n'avait plus vingt ans comme Colin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessageSujet: Re: Tes pas un esclave, ta le droit de vivre... PV Colin Sam 19 Oct - 7:19



Le garçon attendait patiemment Matthias dans la salle d'attente. C'était bien calme pour un jour comme ça, enfin il trouvait ça anormale... Mais c'était bien d'un côté, personne n'était en mauvais état ! Il sympathisait avec un petit qui s'amusait à lui tirer le pantalon, ça faisait longtemps qu'il n'avait pas vu une personne autre que son maître, Lily, Jayden ; Sue il ne l'avait toujours pas vu, c'était bizarre de raté à chaque fois la jeune femme alors qu'ils vivaient dans la même maison, m'enfin ce n'était pas bien grave.

Un médecin vint pour que Colin le suive, ce qu'il fit alors, laissant le gamin avec sa mère. Il entrait dans la pièce blanche, se mettant dans un coin, il aimait pas se mettre près du lit : ça ressemblerait à un attroupement après une mort... Il écoutait alors tout ce que l'homme lui dit, il hochait la tête. Que pouvait-il dire, il n'avait plus aucun mot... Rentrer sans l'homme était vraiment quelque chose de grave pour lui, c'était comme si il laissait une partie de sa vie. « En espérant que ça se terminera rapidement.. » il se baissait pour le saluer, et sortit de la salle, en direction de la voiture. Il soupirait alors, ça faisait vraiment bizarre tout ça. Il partit donc à la maison avec le chien.

(On stoppe, et on fera un autre ? Désolée aussi du retard, j'ai une excuse /o ! )
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Tes pas un esclave, ta le droit de vivre... PV Colin

Revenir en haut Aller en bas

Tes pas un esclave, ta le droit de vivre... PV Colin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ PLAY WITH MYSELF :: Défouloir & partenariat :: Les longues lettres échangées-